Aller au contenu principal
Important notice

COVID-19 : Des réponses à vos questions

Certains services sont offerts sur rendez-vous seulement à nos bureaux d’accueil de Montréal et de Québec. Aucune visite ne sera acceptée sans rendez-vous. Pour connaître les services offerts sur rendez-vous ou pour toute question, consultez la page Questions et réponses sur nos services pendant la pandémie.

Nouvel emploi

Vous devez vérifier votre couverture d’assurance médicaments lorsque vous travaillez pour un nouvel employeur ou devenez membre d’une nouvelle organisation. Certains employeurs ou organisations offrent un régime privé d’assurance. Vous devez y adhérer, sauf si vous avez déjà accès à un autre régime privé ou si vous avez 65 ans ou plus.

Questions à vous poser

Voici les questions à vous poser lorsque vous occupez un nouvel emploi ou êtes membre d’une nouvelle organisation.

Cet employeur ou cette organisation m’offre-t-il un régime d’assurance privé?

Si oui, vous devez vous inscrire au régime privé qu’il vous offre, au moins pour la couverture des médicaments. Ce régime peut être une assurance collective ou un régime d’avantages sociaux. De plus, vous devez vous désinscrire du régime public d’assurance médicaments si vous y êtes inscrit.

Ai-je accès à d’autres régimes privés?

Vous pouvez avoir accès à plusieurs régimes privés, par exemple :

  • Par votre employeur
  • Par l’intermédiaire de votre conjoint
  • Par un regroupement professionnel : association, ordre ou syndicat

Dans ce cas, vous pouvez choisir le régime le plus avantageux pour vous.

Je n’ai pas accès à un régime privé. Comment puis-je obtenir une assurance médicaments?

Vous devez avoir en tout temps une assurance médicaments si vous résidez au Québec de façon permanente. Si vous n’avez pas accès à un régime privé, vous devez alors vous inscrire au régime public d’assurance médicaments.

Accès à plusieurs régimes privés

Vous pouvez choisir le régime privé que vous jugez le plus avantageux pour vous si vous avez accès à plusieurs régimes privés. Vous devez fournir à votre nouvel employeur la preuve que vous êtes couvert par un autre régime privé si vous n’adhérez pas à celui qu’il vous offre. Sinon, il devra prélever une prime sur votre salaire.

Certains employeurs obligent leurs employés à adhérer au régime privé qu’ils offrent : c’est une condition d’emploi. Dans ce cas, vous êtes tenu de payer la prime. Pour en savoir plus, consultez la page Renseignements sur les régimes privés.

Désinscription obligatoire du régime public

À partir du moment où vous devenez admissible à un régime privé, vous devez vous désinscrire du régime public sans tarder. Autrement, vous devrez rembourser le coût des médicaments que vous avez achetés, alors qu’ils auraient dû être couverts par le régime privé.

DÉSINSCRIPTION DU RÉGIME PUBLIC D’ASSURANCE MÉDICAMENTS

Changement d’assureur en cours d’année

Vous changez d’assureur en cours d’année? Vous devez éviter de dépasser la contribution maximale annuelle à payer pour l’achat de vos médicaments couverts.

Votre assureur d’origine doit vous remettre un document qui fait état de vos contributions pour l’année en cours. Vous devez transmettre ce document à votre nouvel assureur pour qu’il puisse respecter votre contribution maximale. Pour connaître le maximum annuel et en savoir plus sur la contribution, consultez les pages Tarifs en vigueur et Montant à payer pour les médicaments.

Document proposé pour faire état de vos contributions

Le formulaire État de la contribution peut être utilisé si vous passez d’un régime privé au régime public.