Aller au contenu principal
Important notice

COVID-19 : Informations en date du 8 janvier 2021

Nos services sont disponibles en ligne et par téléphone. Pour respecter les nouvelles mesures sanitaires et limiter les contacts physiques, nos bureaux ne sont plus accessibles. Pour toute question, consultez la page Questions et réponses sur nos services pendant la pandémie.

Obligation d’avoir une assurance médicaments

Chaque personne établie au Québec de façon permanente doit être couverte, en tout temps, par un régime d'assurance médicaments.

Types de régimes

Deux types de régimes offrent cette protection :

  • le régime public, administré par la RAMQ
  • les régimes privés (assurance collective ou régime d’avantages sociaux)

Si vous êtes admissible à un régime privé, vous devez y adhérer et couvrir votre conjoint et vos enfants. Seules les personnes qui ne sont pas admissibles à un régime privé peuvent s’inscrire au régime public d’assurance médicaments.

VÉRIFIEZ VOTRE ADMISSIBILITÉ AU RÉGIME PUBLIC D’ASSURANCE MÉDICAMENTS

Les personnes qui séjournent au Québec temporairement ne sont pas admissibles à l’assurance médicaments, sauf exception. Elles peuvent toutefois souscrire à une assurance personnelle.

Une couverture en assurance médicaments, c'est essentiel

L’assurance médicaments, c’est obligatoire! Le saviez-vous?

Si vous êtes établi au Québec de façon permanente, que vous achetiez des médicaments ou non, vous devez en tout temps être couvert par un régime d’assurance médicaments.

Deux types de régimes s’offrent à vous : le régime public administré par la Régie de l’assurance maladie du Québec et les régimes privés offerts par l’entremise soit de votre employeur, d’un regroupement professionnel, comme une association, un ordre ou un syndicat, ou encore de votre conjoint ou de vos parents.

Régime public ou privé, par quel régime devez-vous être couvert?

Si vous avez moins de 65 ans et que vous avez accès à un régime privé, vous devez y adhérer ainsi qu’y inscrire vos enfants et votre conjoint, s’ils ne sont pas couverts par un autre régime privé. Vous devez alors vous désinscrire du régime public si vous y êtes inscrit et il est de votre responsabilité de le faire.

Si vous n’avez pas accès à un régime privé, vous devez vous inscrire au régime public.

Ce n’est qu’à partir de l’âge de 65 ans que vous pouvez choisir entre le régime public et votre régime privé.

C’est simple, l’assurance médicaments, c’est obligatoire! En avez-vous une?

Consultez notre site Web, où vous pourrez :

  • Vérifier votre admissibilité au régime public d’assurance médicaments
  • Vous inscrire au régime public ou vous en désinscrire, selon votre situation

www.ramq.gouv.qc.ca

Vous venez de décrocher un nouvel emploi ou de terminer vos études?

Vous vivez une séparation ou avez un nouveau conjoint?

Êtes-vous sûr de détenir la bonne couverture en assurance médicaments?

Quels que soient les changements qui surviennent dans votre vie, ces événements peuvent modifier votre situation en assurance médicaments.

C’est alors à vous de valider votre inscription et d’effectuer les démarches nécessaires auprès de la RAMQ, si elles sont requises. Ni votre pharmacien ni Revenu Québec n’apporteront les modifications à votre dossier pour vous.

Comment faire? C’est simple!

Si vous avez maintenant accès à un régime privé d’assurance médicaments, vous devez y adhérer. Vous devez aussi vous désinscrire du régime public d’assurance médicaments, si vous y êtes inscrit.

Au contraire, si vous n’êtes plus admissible à un régime privé, vous devez vous inscrire au régime public d’assurance médicaments.

C’est important, prenez le temps de vérifier votre situation!

Consultez notre site Web, où vous pourrez :

  • Vérifier votre admissibilité au régime public d’assurance médicaments
  • Vous inscrire au régime public ou vous en désinscrire, selon votre situation

www.ramq.gouv.qc.ca