Aller au contenu principal
Avis important

COVID-19 et soins couverts

Consultez la page Questions et réponses pour en savoir plus sur les soins de santé couverts pendant la pandémie.

18e anniversaire de votre enfant

Votre enfant peut bénéficier du régime public d’assurance médicaments s’il réside au Québec ou y est en séjour de plus de 6 mois. Au moment de son 18e anniversaire, selon la situation, il est possible que vous ayez à communiquer avec nous pour prolonger sa couverture.

Prolongation de la couverture à 18 ans

Votre enfant continue de bénéficier du régime public d’assurance médicaments en tant qu’enfant à votre charge s’il est étudiant à temps plein ou s’il a une déficience fonctionnelle, selon la définition du Règlement sur le régime général d’assurance médicaments. Des conditions de prolongation s’appliquent dans les 2 situations.

S’il répond aux conditions de prolongation, vous devez nous téléphoner pour prolonger la couverture de votre enfant à ses 18 ans. Autrement, il sera inscrit automatiquement comme adulte. Si votre enfant est couvert par votre régime privé d’assurance, vérifiez auprès de votre assureur si sa couverture est prolongée à ses 18 ans.

Personnes en séjour au Québec : aucune prolongation à 18 ans

Les personnes de 18 ans et plus qui séjournent au Québec n’ont pas accès au régime public d’assurance médicaments. Même si elles étaient couvertes par le régime public avant leurs 18 ans, elles ne sont pas concernées par ces conditions de prolongation.

Conditions de prolongation

Voici les conditions qui prolongent la couverture de votre enfant à ses 18 ans.

Étudiant de 18 à 25 ans à temps plein au secondaire, au collégial ou à l’université

Conditions à respecter :

  • Être admissible à l’assurance maladie à titre de personne qui réside au Québec
  • Ne pas avoir de conjoint
  • Être domicilié chez ses parents ou son tuteur
  • Ne pas avoir accès à un régime privé

Personne de 18 ans et plus ayant une déficience fonctionnelle

Conditions à respecter :

  • Être admissible à l’assurance maladie à titre de personne qui réside au Québec
  • Ne pas avoir de conjoint
  • Avoir une déficience visée par le Règlement sur le régime général d’assurance médicaments, survenue avant ses 18 ans
  • Ne pas recevoir de prestation d’aide financière de dernier recours
  • Être domicilié chez ses parents ou son tuteur
  • Ne pas avoir accès à un régime privé

Preuve de fréquentation scolaire

Une preuve de fréquentation scolaire est parfois demandée pour vérifier le statut d’étudiant à temps plein. Cette preuve doit être délivrée par un établissement d’enseignement secondaire, collégial ou universitaire. Elle doit comporter l’identité de l’étudiant, préciser la période d’études visée et confirmer qu’il s’agit d’études à temps plein.

Fin de la couverture en tant qu’enfant à votre charge

Votre enfant de 18 ans ou plus peut bénéficier de la prolongation de la couverture d’assurance médicaments jusqu’à son 26e anniversaire. À ce moment, il est désinscrit automatiquement du régime public. Avant cette date, il devient inadmissible s’il cesse de remplir l’une ou l’autre des conditions de prolongation, même temporairement. Dans ce cas, vous ou votre enfant devez nous en informer par téléphone.

Inscription à un régime privé ou public

Chaque personne établie au Québec de façon permanente doit être couverte, en tout temps, par un régime d’assurance médicaments. Votre enfant de 18 ans ou plus qui ne respecte pas les conditions de prolongation doit alors souscrire une assurance qui couvre les médicaments.

Selon sa situation, il doit vérifier quel type de régime (privé ou public) devrait le couvrir et quelles démarches entreprendre, s’il y a lieu.

VÉRIFIEZ VOTRE ADMISSIBILITÉ AU RÉGIME PUBLIC D’ASSURANCE MÉDICAMENTS

Accès à un régime privé grâce à un emploi étudiant

Dès qu’une personne est admissible à un régime privé, elle est obligée d’y adhérer. Votre enfant de 18 à 25 ans ne peut pas bénéficier du régime public si son emploi lui donne accès à un régime privé. Dans ce cas, vous devez nous en informer pour mettre fin à l’inscription de votre enfant au régime public.

Changement de la situation de votre enfant

Plusieurs changements dans la situation de votre enfant peuvent faire en sorte qu’il devienne non admissible au régime public en tant qu’enfant à votre charge. Si c’est le cas, communiquez avec nous.

Exemples de changements

  • Fin ou arrêt des études
  • Nouveau conjoint
  • Nouvel emploi
  • Adhésion à un ordre professionnel