Manuel des spécialistes en chirurgie buccale et maxillo-faciale

Entente et tarifs

ENTENTE

ENTENTE
RELATIVE À L'ASSURANCE MALADIE
ENTRE
LA MINISTRE DE LA SANTÉ ET DES SERVICES SOCIAUX
DU QUÉBEC
ET
L'ASSOCIATION DES SPÉCIALISTES EN CHIRURGIE BUCCALE ET MAXILLO-FACIALE DU QUÉBEC

TITRE I. DISPOSITIONS GÉNÉRALES

ARTICLE 1. DÉFINITIONS

1.1 Dans cette entente, on entend par les termes :

RÉGIE : la Régie de l'assurance maladie du Québec;

LOI : la Loi sur l'assurance maladie (chapitre A-29) et ses amendements;

CHIRURGIEN BUCCAL ET MAXILLO-FACIAL : un dentiste visé par l'article 2 de cette entente.

On entend par les termes «Service», «service de chirurgie buccale» ou «service dentaire» un acte énuméré dans la nomenclature des services assurés établie en vertu de la loi.

ARTICLE 2. APPLICATION

2.1 Tout dentiste qui justifie d'un certificat de spécialiste en chirurgie buccale et maxillo-faciale délivré par l'Ordre des dentistes du Québec, est placé sous l'autorité de cette entente.

Il en est de même du dentiste porteur d'un certificat de spécialiste étranger dans cette discipline, auquel cette corporation professionnelle délivre un permis d'exercice restrictif ou temporaire.

2.2 Ne sont pas assujettis aux dispositions de cette entente :

    - le chirurgien buccal et maxillo-facial qui est fonctionnaire et auquel la Loi sur la fonction publique impose un service exclusif;

    - le chirurgien buccal et maxillo-facial qui fait partie du personnel cadre d'un établissement selon un contrat plein temps.

On ne considère pas comme membre du personnel cadre le chef d'un département clinique.

ARTICLE 3. REPRÉSENTATION

3.1 Le Ministre reconnaît l'Association comme le seul organisme représentatif des chirurgiens buccaux et maxillo-faciaux pour la négociation et l'application de toute entente relative aux services assurés ainsi qu'aux fonctions médico-administratives exercées en centre hospitalier.

Cette reconnaissance engage la Régie et tout établissement.

3.2 Sous réserve des dispositions de l'article 19 de la Loi, le Ministre et l'Association peuvent, en exclusivité, conclure toute entente particulière portant sur l'un des objets de l'entente.

Aucune entente individuelle portant sur l'un des objets de l'entente ne peut intervenir entre un chirurgien buccal et maxillo-facial et soit le Ministre, la Régie ou un établissement. Toute telle entente individuelle est nulle de plein droit.

ARTICLE 4. PRÉCOMPTE DES COTISATIONS SYNDICALES

4.1 La Régie précompte sur la rémunération des professionnels de la santé placés sous l'autorité de cette entente, un montant égal aux cotisations que lui indique l'Association.

Elle y procède dans les trente (30) jours de la réception d'un avis de cotisation. Elle retient le pourcentage de cotisation indiqué par l'Association sur chaque paiement d'honoraires, jusqu'à concurrence du montant du précompte des cotisations syndicales.

AVIS :

Actuellement le pourcentage est de 15 %.

4.2 Chaque mois, la Régie fait remise au secrétariat de l'Association, des sommes précomptées. Elle y joint un état cumulatif des retenues faites sur la rémunération de chaque cotisant.

4.3 Une fois l'an, la Régie transmet au secrétariat de l'Association, la liste des chirurgiens buccaux et maxillo-faciaux régis par cette entente; cette liste identifie leur établissement.

4.4 Le professionnel rémunéré comme chirurgien buccal et maxillo-facial pour des soins fournis hors du Québec, et qui adhère au régime d'assurance maladie, est assujetti au précompte, établi par cet article.

TITRE II. EXERCICE DE LA PROFESSION

ARTICLE 5. LIBERTÉS PROFESSIONNELLES

5.1 On reconnaît au chirurgien buccal et maxillo-facial ses libertés professionnelles.

Ainsi :

On respecte son droit d'exercer sa profession en cabinet privé.

On respecte sa liberté thérapeutique.

ARTICLE 6. CONTRÔLE MÉDICAL

6.1 La Régie s'abstient d'intervenir dans la pratique professionnelle du chirurgien buccal et maxillo-facial, sauf pour le strict exercice de sa fonction de contrôle.

S'il y a lieu, elle s'en remet aux instances habilitées par la loi.

ARTICLE 7. PRATIQUE HOSPITALIÈRE

PROTOCOLE

7.1 Tout chirurgien buccal et maxillo-facial doit avoir accès aux ressources d'un centre hospitalier pour y exercer sa discipline, eu égard aux dispositions de la Loi sur les services de santé et les services sociaux concernant l'octroi des droits d'exercice.

7.2 Le chirurgien buccal et maxillo-facial affecté par une mesure de réorganisation institutionnelle, est muté près d'un centre hospitalier de la région, sans changement de son statut et de ses droits d'exercice.

Il exerce ce droit, s'il y a fermeture, fusion ou changement d'oeuvre du département clinique auquel il est attaché.

7.3 Ce protocole est une déclaration d'intention qui engage les parties négociantes.

Nul recours ne peut être intenté en vertu du présent article.

TITRE III. RÉGIME DE RÉMUNÉRATION ET DE PAIEMENT

ARTICLE 8. MODES DE RÉMUNÉRATION

8.1 Le chirurgien buccal et maxillo-facial est rémunéré selon le mode de l'acte.

Il peut également être rémunéré selon le mode de l'honoraire forfaitaire pour des fonctions médico-administratives, définies par cette entente.

ARTICLE 9. TARIF D'HONORAIRES

9.1 Les règles d'application du tarif déterminent les règles de paiement et les barèmes de rémunération.

Les règles d'application du tarif forment l'annexe I.

ARTICLE 10. RELEVÉ D'HONORAIRES

10.1 Un relevé d'honoraires est rédigé sur un formulaire de la Régie; on y inscrit les renseignements prescrits.

ARTICLE 11. PAIEMENT DES HONORAIRES

11.1 La Régie acquitte un relevé d'honoraires dans les quarante-cinq jours de sa réception.

11.2 Un relevé d'honoraires est apprécié par la Régie après son paiement.

À cette fin, elle peut demander au chirurgien buccal et maxillo-facial les renseignements exigibles en vertu de la loi ou de l'entente.

11.3 Un relevé d'honoraires incomplet peut être annulé. La Régie en notifie le chirurgien buccal et maxillo-facial et lui indique le renseignement omis.

Le chirurgien buccal et maxillo-facial présente un nouveau relevé d'honoraires.

11.4 La Régie peut, si elle constate une erreur de facturation, y remédier.

Elle joint au paiement un avis explicatif qui indique l'erreur commise et le redressement qu'elle a apporté au montant d'honoraires.

ARTICLE 12. REMBOURSEMENT D'HONORAIRES

12.1 La Régie obtient remboursement d'un paiement auquel elle prétend que le chirurgien buccal et maxillo-facial n'a pas droit en vertu de la loi ou de l'entente. Elle peut y procéder par compensation.

Il en est de même quant au relevé d'honoraires pour lequel le chirurgien buccal et maxillo-facial n'a pas, dans les trente jours d'une demande écrite de la Régie, fourni les renseignements exigibles.

12.2 Le délai pour demander remboursement d'honoraires est de trois ans; il est compté depuis le paiement du relevé.

12.3 La Régie doit, lors d'une compensation, en donner avis au chirurgien buccal et maxillo-facial et y indiquer le relevé litigieux, le montant du remboursement et les motifs de sa décision.

ARTICLE 13. DEMANDE DE RÉVISION

13.1 Le chirurgien buccal et maxillo-facial qui conteste un refus de paiement ou une demande de remboursement, peut présenter une demande de révision.

Il procède de la même manière s'il s'oppose au redressement d'honoraires effectué par la Régie pour cause d'erreur de facturation.

Le délai pour demander la révision est de trois mois; il court depuis la réception de l'avis du refus de paiement ou du redressement d'honoraires.

13.2 La Régie statue sur une demande de révision et communique sa décision au chirurgien buccal et maxillo-facial dans les quatre-vingt-dix (90) jours.

Si la Régie n'y fait pas droit, l'avis qu'elle en donne formule les motifs de la décision.

ARTICLE 14. CONCILIATION D'HONORAIRES

14.1 Chaque trimestre, la Régie informe l'Association des demandes de révision qu'elle a rejetées et elle reçoit ses représentations.

D'un commun accord, les délais pour la révision d'un relevé d'honoraires sont prolongés pour la période utile.

ARTICLE 15. INTÉRÊTS

15.1 Tout montant d'honoraires exigible qui n'est pas acquitté dans le délai prévu pour son paiement, porte un intérêt annuel.

Cet intérêt correspond au taux d'escompte de la Banque du Canada majoré de 1,5 pour cent; on applique le taux d'intérêt qui a cours au jour du paiement.

ARTICLE 16. MODALITÉS DE PAIEMENT

16.1 Selon la formule fournie par la Régie aux fins de recevoir tout versement, le paiement des honoraires est fait au chirurgien buccal et maxillo-facial ou au tiers qu'il autorise, soit :

La Régie y procède par chèque ou, lorsque le chirurgien buccal et maxillo-facial en fait la demande, par versement bancaire au compte du chirurgien buccal et maxillo-facial ou du tiers qu'il autorise.

Ce versement est réalisé dans un délai maximal de trois jours ouvrables après la date de paiement. Tout autre mode de paiement peut être convenu entre le Ministre et l'Association.

TITRE IV. CONCERTATION

ARTICLE 17. RÈGLEMENTATION ET DIRECTIVE

17.1 Le Ministre consulte l'Association sur tout projet de règlement d'application relatif aux soins de chirurgie buccale ou aux soins dentaires, dont il entend recommander l'adoption.

Il prend également cet avis en regard des directives qu'il entend publier et des règlements présentés par la Régie pour arrêté d'approbation.

TITRE V. PROCÉDURE D'ARBITRAGE

ARTICLE 18. DIFFÉREND

18.1 Un différend est logé par un chirurgien buccal et maxillo-facial ou l'Association, conformément au présent titre.

On distingue le différend en contestation d'honoraires et le différend collectif.

1. DIFFÉREND EN CONTESTATION D'HONORAIRES

18.2 Un chirurgien buccal et maxillo-facial auquel la Régie oppose un refus de paiement ou demande un remboursement, peut former un différend.

Ce différend doit être logé dans les six mois de la réception de la décision de la Régie.

L'Association peut, dans les mêmes circonstances, agir pour le compte d'un ou plusieurs chirurgiens buccaux et maxillo-faciaux.

18.3 Il n'y a pas ouverture au différend en contestation d'honoraires, si le litige est de la compétence exclusive de la Commission des affaires sociales.

2. DIFFÉREND COLLECTIF

18.4 L'Association peut former un différend collectif contre le Ministre, la Régie ou un établissement.

Elle peut ainsi soulever tout désaccord au sujet de l'application de cette entente.

Elle peut, de même, attaquer tout instrument administratif - tel une directive, une circulaire, un contrat d'affiliation ou un plan d'organisation - qu'elle prétend être en contravention de cette entente.

ARTICLE 19. ARBITRAGE

1. AVIS DE DIFFÉREND

19.1 Un différend est logé au moyen d'un avis adressé au greffier du conseil d'arbitrage qui en notifie sans délai les parties intéressées.

Cet avis de différend est rédigé au moyen du formulaire prévu en annexe de la présente entente, sauf s'il s'agit d'un différend logé par l'Association.

2. QUORUM

19.2 Tout différend est instruit devant un conseil d'arbitrage formé d'un président, assisté d'assesseurs.

Le président est nommé par les parties négociantes. Chacune d'elles choisit un assesseur.

On procède devant un président seul, si le plaignant en fait la demande.

3. DÉCISIONS

19.3 Les questions sont décidées par le président, après avis des assesseurs.

19.4 Le conseil d'arbitrage statue sur le bien-fondé du différend; s'il l'accueille, il ordonne le redressement qu'il estime approprié.

Il peut rendre toute ordonnance intérimaire qu'il estime équitable pour la sauvegarde des droits des parties.

19.5 Le conseil d'arbitrage peut ordonner sursis d'exécution si le plaignant conteste une demande de remboursement de la Régie et démontre prima facie une apparence de droit.

Une ordonnance de sursis d'exécution a effet pour une période de soixante (60) jours; elle ne peut être prolongée par le conseil d'arbitrage que du consentement des parties.

19.6 Un différend doit être entendu dans les soixante (60) jours de sa présentation.

Après ce délai, le président fixe une date d'audition.

19.7 Le conseil d'arbitrage rend sa sentence dans les soixante (60) jours de l'audition.

4. SENTENCE

19.8 Une sentence arbitrale doit être rendue par écrit et être motivée; elle contient, le cas échéant, le rapport dissident d'un assesseur.

Elle est transmise, sous pli recommandé, aux parties intéressées.

19.9 Tout montant que la Régie doit payer en exécution d'une sentence arbitrale porte intérêt au taux prévu par la loi en regard d'un remboursement exigible d'un chirurgien buccal et maxillo-facial. Cet intérêt court à compter de la présentation du différend.

5. FRAIS

19.10 Les honoraires du président sont répartis en parts égales entre les parties au différend.

Les honoraires d'un assesseur sont payés par la partie qui le nomme.

Les frais de sténographie sont assumés par la Régie.

6. GREFFIER

19.11 Le greffier du conseil d'arbitrage est nommé par le Ministre.

Il a pour mission de préparer le dossier d'arbitrage, de convoquer les parties, d'assigner les témoins et de voir au bon déroulement de l'audition.

Il agit selon les instructions du conseil d'arbitrage.

TITRE VI. DURÉE DE L'ENTENTE

ARTICLE 20. DURÉE DE L'ENTENTE

20.1 Cette entente prend effet le 1er avril 2010 et se termine le 31 mars 2015.

CLAUSES TRANSITOIRES

Les parties conviennent que les tarifs qui seront convenus entre le Ministre de la Santé et des Services sociaux et l'Association des chirurgiens-dentistes relativement aux actes de diagnostic, à l'exception de la consultation, de restauration, d'endodontie, de prothèse acrylique ainsi qu'aux actes de chirurgie énumérés ci-après seront intégrés à l'entente :

     - ablation de dent

     - ablation de racine

     - exposition chirurgicale pour fins orthodontiques

     - incision et drainage d'un abcès

     - alvéolite

     - alvéoloplastie

     - frénectomie

     - gingivectomie

     - operculectomie

     - contrôle d'hémorragie

     - immobilisation d'une dent ébranlée par traumatisme

     - réimplantation d'une dent complètement exfoliée

 

PHILIPPE COUILLARD

Ministre

Ministère de la Santé et des Services sociaux

 

FRANÇOIS PAYETTE

Président

Association des spécialistes en chirurgie buccale et maxillo-faciale du Québec

ANNEXE I - RÈGLES D'APPLICATION DU TARIF

AVIS :

Voir l'onglet Règles d'application du tarif.

ANNEXE III - LETTRES D'ENTENTE ET ACCORD

LETTRE D'ENTENTE NO 1

Vu l'entente relative au régime d'assurance maladie du 1er mai 1983

LES PARTIES NÉGOCIANTES CONVIENNENT DE CE QUI SUIT :

Nonobstant le paragraphe 2.9 et le deuxième alinéa du paragraphe 5.1 des règles d'application du tarif, lorsque le chirurgien buccal et maxillo-facial prend une radiographie panoramique en cabinet privé à une personne assurée de services de chirurgie buccale autre que celle visée au deuxième alinéa de l'article 3 de la Loi sur l'assurance maladie, le chirurgien buccal et maxillo-facial peut en obtenir compensation de la part de cette personne assurée.

EN FOI DE QUOI, les parties ont signé à Québec, ce 15jour de décembre 2003.

 

PHILIPPE COUILLARD

Ministre

Ministère de la Santé et des Services sociaux

 

BENJAMIN SALEH

Président

Association des spécialistes en chirurgie buccale et maxillo-faciale du Québec

LETTRE D'ENTENTE NO 5

LES PARTIES CONVIENNENT DE CE QUI SUIT :

Si, au cours de la durée de l'Entente, des modifications étaient apportées aux conventions collectives applicables aux employés des secteurs public et parapublic concernant des conditions de rémunération, les dispositions de l'Entente seront ajustées en conséquence en appliquant à compter du 1er janvier 2004, le pourcentage d'augmentation accordé à ces employés.

EN FOI DE QUOI, les parties ont signé à Québec, ce 15e jour de décembre 2003.

 

PHILIPPE COUILLARD

Ministre

Ministère de la Santé et des Services sociaux

 

BENJAMIN SALEH

Président

Association des spécialistes en chirurgie buccale et maxillo-faciale du Québec

LETTRE D'ENTENTE NO 12

CONCERNANT LA FACTURATION DE LA CONSULTATION (CODES D'ACTE N93220 ET N93230)

Considérant les augmentations accordées dans le cadre du renouvellement de l'Entente, plus particulièrement celles accordées à la consultation;

Considérant la volonté des parties de s'assurer que le niveau moyen des augmentations accordées dans le cadre du renouvellement de l'Entente soit respecté;

LES PARTIES CONVIENNENT DE CE QUI SUIT :

1. De suivre périodiquement le niveau de facturation de la consultation (codes d'acte no 93220 et  no 93230) à la suite des augmentations accordées le 1er octobre 2013.

2. Dans l'éventualité où une augmentation significative au niveau de la fréquence d'utilisation de la consultation est constatée à la suite de la hausse des tarifs, les parties devront convenir des mesures de contrôle nécessaires et des correctifs, le cas échéant, afin de respecter le niveau moyen de l'ordre de 13,694 % des augmentations accordées pour les actes visés par ce redressement dans le cadre du renouvellement 2010-2015 de l'Entente.

EN FOI DE QUOI, les parties ont signé à Québec, ce 1er jour d'octobre 2013.

 

RÉJEAN HÉBERT

Ministre

Ministère de la Santé et des Services sociaux

 

JEAN POIRIER

Président

Association des spécialistes en chirurgie buccale et maxillo-faciale du Québec

LETTRE D'ENTENTE ENTRE LE MINISTRE DE LA SANTÉ ET DES SERVICES SOCIAUX ET L'ASSOCIATION DES SPÉCIALISTES EN CHIRURGIE BUCCALE ET MAXILLO-FACIALE DU QUÉBEC

LES PARTIES CONVIENNENT DE CE QUI SUIT :

La présente lettre d'entente prévoit l'enveloppe budgétaire globale prédéterminée pour la période du 1er avril 2004 au 31 mars 2010.

ARTICLE 1. DÉTERMINATION D'UNE ENVELOPPE BUDGÉTAIRE

1.1 Une enveloppe budgétaire globale est déterminée pour chacune des périodes suivantes :

      - période du 1er avril 2004 au 31 mars 2005 : 5 507 000 $;

      - période du 1er avril 2005 au 31 mars 2006 : 5 761 000 $;

      - période du 1er avril 2006 au 31 mars 2007 : 5 890 000 $.

      - période du 1er avril 2007 au 31 mars 2008 : 6 542 000 $;

      - période du 1er avril 2008 au 31 mars 2009 : 7 257 000 $;

      - période du 1er avril 2009 au 31 mars 2010 : 7 415 000 $;

1.2 L'enveloppe budgétaire globale prédéterminée à l'article 1.1 pour une période couvre la rémunération de l'ensemble des services rendus au cours de cette période par les chirurgiens buccaux et maxillo-faciaux dans le cadre du régime d'assurance maladie institué par la Loi sur l'assurance maladie et dans le cadre des autres programmes dont l'administration est confiée par la loi ou le gouvernement à la Régie de l'assurance maladie du Québec. Elle couvre également la rémunération des services rendus au cours de cette période par le chirurgien buccal et maxillo-facial désengagé au sens de la Loi sur l'assurance maladie ainsi que les services professionnels des chirurgiens buccaux et maxillo-faciaux hors-Québec inscrits au régime d'assurance maladie ainsi que les remboursements aux bénéficiaires pour des services dispensés hors-Québec selon le montant payé pour de tels services en vertu de l'entente.

Le versement d'une rémunération sous forme de forfait, de majoration de la rémunération de base, de mesures incitatives complémentaires ou supplémentaires à la rémunération de base, le paiement d'avantages sociaux ou le versement de périodes suivantes : divers montants, tels des primes, des suppléments, des indemnités, des frais ou des allocations, sont assumés à même l'enveloppe budgétaire d'une période, que la rémunération versée ou les paiements effectués pour les services rendus au cours de cette période le soient à titre de compensation, de rétroactivité, de remboursement ou autrement.

ARTICLE 2. ABROGÉ PAR L'AMENDEMENT N O 11.

ARTICLE 3. DÉTERMINATION DU SUIVI ET DE LA VÉRIFICATION DU COÛT DE LA RÉMUNÉRATION VERSÉE AUX CHIRURGIENS BUCCAUX ET MAXILLO-FACIAUX EN VUE D'ASSURER LE RESPECT DE L'ENVELOPPE BUDGÉTAIRE GLOBALE PRÉDÉTERMINÉE.

3.1 Suivi du coût de la rémunération versée aux chirurgiens buccaux et maxillo- faciaux

3.1.1 Un suivi du coût de la rémunération versée aux chirurgiens buccaux en application de la présente lettre d'entente est effectué par les parties négociantes, selon le calendrier ci-après prévu, en vue d'assurer le respect de l'enveloppe budgétaire globale prédéterminée pour chacune des périodes d'application de la lettre d'entente.

À cette fin, la Régie prépare et transmet aux parties négociantes des prévisions budgétaires pour chaque période d'application.

Elle effectue d'abord une prévision initiale au cours du mois de janvier précédant chaque période d'application.

Cette prévision est, par la suite, révisée au cours des mois de mai, septembre et janvier de la période sous étude en fonction de la rémunération versée jusqu'alors aux chirurgiens buccaux et maxillo-faciaux.

3.1.2 Sur réception de ces prévisions, les parties négociantes procèdent à leur analyse en y apportant, s'il y a lieu, les corrections qu'elles jugent opportunes.

L'analyse doit tenir compte des tendances observées et, notamment, de l'effet prévisible sur la rémunération, des correctifs apportés par les mesures introduites par les parties négociantes.

3.1.3 Si, au terme de leur analyse, l'évaluation des parties négociantes démontre qu'un dépassement de l'enveloppe budgétaire prédéterminée pour une période est prévisible, des mesures correctives sont apportées par les parties négociantes afin d'assurer le respect de l'enveloppe budgétaire pour cette période.

3.2 Vérification finale

3.2.1 Une vérification finale du coût de la rémunération versée aux chirurgiens buccaux et maxillo-faciaux en application de la présente lettre d'entente est effectuée par les parties négociantes au cours du mois de septembre suivant la fin d'une période, en vue d'assurer le respect de l'enveloppe budgétaire globale prédéterminée pour chacune des périodes d'application de la lettre d'entente.

3.2.2 La vérification est effectuée sur la base des données statistiques établies par la Régie au cours du mois de septembre suivant chacune des périodes d'application de la lettre d'entente, en incluant le coût des demandes de paiement au Fichier des erreurs en attente de traitement (FERAT) ajusté selon l'article 3.2.3; ces données sont considérées comme représentant la totalité des honoraires ou des remboursements versés pour les services rendus au cours d'une période d'application.

3.2.3 Pour les données inscrites au FERAT, celles-ci sont ajustées selon la moyenne des pourcentages d'honoraires du FERAT payés au cours des deux périodes annuelles précédant la période concernée.

3.2.4 Advenant une non-atteinte de l'enveloppe budgétaire prédéterminée, le solde est mis en réserve et est utilisé pour couvrir un dépassement de l'enveloppe budgétaire globale prédéterminée au cours d'une période subséquente ou à d'autres fins à convenir par les parties.

3.2.5 Advenant que le coût des rémunérations payées pour les services rendus par les chirurgiens buccaux et maxillo-faciaux pendant une période d'application d'une entente, soit plus élevé que le montant de l'enveloppe budgétaire globale alloué par le gouvernement et qu'il n'y ait pas de réserve suffisante, chaque chirurgien buccal et maxillo-facial rembourse sa quote-part en proportion des honoraires qu'il a touchés de la Régie, pendant cette période.

Ce remboursement est effectué au cours de la période qui suit celle du dépassement, au moyen d'une ou de plusieurs retenues sur les honoraires du chirurgien buccal et maxillo-facial, selon les modalités arrêtées par le Ministre et l'Association.

ARTICLE 4. ABROGÉ PAR L'AMENDEMENT N O 11.

ARTICLE 5. APPLICATION

5.1 Cette lettre d'entente s'applique du 1er avril 2004 au 31 mars 2010.

EN FOI DE QUOI, les parties ont signé à Québec, ce 22e jour d'octobre 2007.

 

PHILIPPE COUILLARD

Ministre

Ministère de la Santé et des Services sociaux

 

FRANÇOIS PAYETTE

Président

Association des spécialistes en chirurgie buccale et maxillo-faciale du Québec

Accord no 2 - Entre le ministre de la Santé et des Services sociaux et l'Association des spécialistes en chirurgie buccale et maxillo-faciale du Québec relatif au remboursement des frais de déplacement du Docteur François Blondeau.

PRÉAMBULE

Le présent accord est conclu entre les parties en vertu du paragraphe 3.2 de l'Entente relative à l'assurance maladie entre le ministre de la Santé et des Services sociaux et l'Association des spécialistes en chirurgie buccale et maxillo-faciale du Québec intervenue le 1er mai 1983.

LES PARTIES CONVIENNENT DE CE QUI SUIT :

Lorsqu'il se déplace à Blanc Sablon pour rendre des services, le Dr François Blondeau a droit au remboursement par la Régie de ses frais de transport, et ce, sur présentation de pièces justificatives, selon les frais réels encourus par l'utilisation d'un transport en commun (avion, train, taxi1, etc.) ou pour la location d'une voiture2 ou au taux de 0,86 $ du kilomètre (distance unidirectionnelle) pour l'utilisation de sa voiture personnelle.

Le temps de déplacement pour se rendre à Blanc Sablon ainsi que le temps de retour sont payés au taux horaire de 85,21 $. Le temps de déplacement est payé jusqu'à un maximum de neuf (9) heures par trajet. On calcule le temps de déplacement alloué en regard du mode de transport utilisé.

Le présent accord entre en vigueur le 1er mai 2011.

EN FOI DE QUOI, les parties ont signé à Québec, ce 1er jour d'octobre 2013.

 

RÉJEAN HÉBERT

Ministre

Ministère de la Santé et des Services sociaux

 

JEAN POIRIER

Président

Association des spécialistes en chirurgie buccale et maxillo-faciale du Québec

NOTE : 1 L'utilisation du taxi comme moyen de transport doit être justifiée et est réservée à de courtes distances dont il faut indiquer les points de départ et de destination. De plus, l'utilisation du taxi n'est autorisée que pour compléter un trajet effectué au moyen d'un transport en commun.

NOTE : 2 La location d'une voiture est autorisée pour compléter un trajet effectué au moyen d'un transport en commun qui ne permet pas au chirurgien buccal et maxillo-facial de se rendre dans la localité à desservir.

ANNEXE IV - RESSOURCEMENT DANS LES TERRITOIRES DÉSIGNÉS PAR LE MINISTRE

AVIS :

Pour bénéficier des mesures incitatives, le professionnel doit remplir le formulaire Demande de remboursement des mesures incitatives (3336).

Pour l'information sur la rédaction de la demande de remboursement et sur les messages explicatifs, vous référer aux onglets spécifiques du manuel.

Vous pouvez consulter la liste des localités sous l'onglet Mesures incitatives.

1. Le chirurgien buccal et maxillo-facial qui a sa résidence principale et exerce sa profession sur une base régulière dans les territoires désignés par le Ministre peut bénéficier d'un séjour d'un maximum de vingt (20) jours de ressourcement après chaque période de douze (12) mois où il a exercé sa profession sur une base régulière dans ces territoires.

2. Le séjour de ressourcement doit s'effectuer dans le cadre d'un programme de perfectionnement, d'un programme de formation continue dans sa discipline ou dans le cadre d'un congrès de perfectionnement offert au Québec.

Toutefois, le chirurgien buccal et maxillo-facial peut avec l'accord préalable d'un comité de quatre (4) membres dont deux (2) sont désignés par le Ministre et deux (2) par l'Association se prévaloir d'un séjour de ressourcement à l'extérieur du Québec. Ne sont pas considérés comme séjours de ressourcement à l'extérieur du Québec ceux effectués à Ottawa, Campbellton (Nouveau-Brunswick) et dans la province de Terre-Neuve.

L'accord du comité porte limitativement sur la durée du séjour de ressourcement projetée ainsi que sur le mérite scientifique du programme ou du congrès de perfectionnement visé.

3. Le chirurgien buccal et maxillo-facial qui désire bénéficier d'un séjour de ressourcement doit informer la Régie régionale de la santé et des services sociaux ou le Conseil régional de la santé et des services sociaux de son territoire au moins un (1) mois avant la date du départ.

4. Le chirurgien buccal et maxillo-facial qui bénéficie d'un séjour de ressourcement a droit au remboursement des frais suivants :

     a) Un montant de 512 $ par jour de ressourcement à compter du 1er octobre 2013.

     b) Le remboursement des frais de transport aller-retour du lieu de résidence au lieu de séjour de ressourcement (maximum 4 fois par année).

Les frais de transport lui sont remboursés par la Régie, sur présentation de pièces justificatives, selon les modalités suivantes :

les frais de transport sur présentation de pièces justificatives selon les frais réels encourus par l'utilisation d'un transport en commun (avion, train, taxi (*), etc) ou pour la location d'une voiture (**) ou au taux de 0,86 $ du kilomètre (distance unidirectionnelle) pour l'utilisation de sa voiture personnelle.

NOTE : (*) L'utilisation du taxi comme moyen de transport doit être justifiée et est réservée à de courtes distances dont il faut indiquer les points de départ et de destination. De plus, l'utilisation du taxi n'est autorisée que pour compléter un trajet effectué au moyen d'un transport en commun.

NOTE : (**) La location d'une voiture est autorisée pour compléter un trajet effectué au moyen d'un transport en commun qui ne permet pas au chirurgien buccal et maxillo-facial de se rendre dans la localité à desservir.

Ces frais sont remboursés au chirurgien buccal et maxillo-facial jusqu'à concurrence de l'équivalent du prix par avion d'un passage aller-retour vol régulier de la localité où il exerce ses fonctions jusqu'au point d'arrivée situé au Québec ou jusqu'à Montréal.

     c) Une allocation forfaitaire de 217 $ par jour de ressourcement pour la compensation des frais de séjour (logement, repas et autres frais) à compter du 1er octobre 2013.

Le chirurgien buccal et maxillo-facial doit, pour obtenir remboursement, fournir à la Régie les pièces justificatives, incluant une attestation du séjour de perfectionnement. Cette rémunération et ce remboursement se font selon la procédure prévue à l'article 11 de l'Entente. Le chirurgien buccal et maxillo-facial doit produire à la Régie les pièces justificatives au plus tard un (1) mois après la prise de ce congé ou lors de sa facturation.

5. Le cumul des journées de ressourcement ne peut excéder quatre-vingt (80) jours. Lorsque le chirurgien buccal et maxillo-facial quitte les territoires visés par la présente annexe, ses journées accumulées doivent être prises dans l'année qui suit la date de son départ. Dans ce cas, il n'a droit qu'au remboursement prévu au paragraphe 4. a.

6. Les dispositions de la présente annexe entrent en vigueur le 1er juin 1992 et le demeurent jusqu'à l'expiration de l'entente.

DÉSIGNATION DES TERRITOIRES AUX FINS DE L'APPLICATION DE L'ANNEXE IV DE L'ENTENTE MSSS - ASCBMFQ

Les territoires suivants sont désignés aux fins de l'application de l'annexe IV de l'entente MSSS - ASCBMFQ

    - La totalité de la région pour laquelle est instituée l'Agence de la santé et des services sociaux du Bas-Saint-Laurent;

    - La totalité de la région pour laquelle est instituée l'Agence de la santé et des services sociaux de la Gaspésie-Îles-de-La-Madeleine;

    - La totalité de la région pour laquelle est instituée l'Agence de la santé et des services sociaux de l'Abitibi-Témiscamingue;

    - La totalité de la région pour laquelle est instituée le centre régional de santé et des services sociaux de la Baie-James;

    - Les localités de Parent, Sanmaur, Clova, Casey et Lac Cooper, toutes situées dans la région pour laquelle est instituée l'Agence de la santé et des services sociaux de la Mauricie et du Centre-du-Québec;

    - La totalité de la région pour laquelle est instituée la Régie régionale de la santé et des services sociaux du Nunavik;

    - La totalité de la région pour laquelle est institué le Conseil Cri de la santé et des services sociaux de la Baie-James.

 

PHILIPPE COUILLARD

Ministre

Ministère de la Santé et des Services sociaux

 

ANNEXE V - CONCERNANT LA RÉMUNÉRATION DE LA GARDE EN DISPONIBILITÉ EFFECTUÉE PAR LES SPÉCIALISTES EN CHIRURGIE BUCCALE ET MAXILLO-FACIALE

LES PARTIES CONVIENNENT DE CE QUI SUIT :

1. OBJET

1.1 Sont instaurés des suppléments pour la garde en disponibilité accomplie par le spécialiste en chirurgie buccale et maxillo-faciale (chirurgien buccal), afin de favoriser la continuité des services en traumatologie maxillo-faciale dans les établissements désignés.

2. APPLICATION

2.1 Un supplément de garde en disponibilité est payable au chirurgien buccal et maxillo-facial qui, au cours d'une journée, en vertu de la liste de garde préparée par le chef de département ou de service, est assigné de garde en établissement désigné.

2.2 Le montant du supplément de garde en disponibilité peut varier :

    - selon qu'il s'agisse d'une garde locale ou d'une garde multi-établissements;

    - selon que la garde soit effectuée en semaine, du lundi au vendredi, ou le samedi, le dimanche ou un jour férié stipulé à la règle 1.8 de l'annexe I.

3. DÉFINITIONS

3.1 La garde locale correspond à la garde en disponibilité effectuée par un chirurgien buccal et maxillo-facial qui est assigné de garde dans un établissement.

3.2 La garde multi-établissements correspond à la garde en disponibilité effectuée par un chirurgien buccal et maxillo-facial qui est assigné de garde dans un établissement afin de couvrir, à partir de cet établissement, la garde en disponibilité d'un ou de plusieurs autres établissements désignés.

4. ÉTABLISSEMENTS VISÉS

4.1 Les établissements où s'applique un supplément de garde en disponibilité sont désignés par les parties négociantes.

AVIS :

Voir la liste des établissements désignés par les parties négociantes à la fin de la présente annexe.

5. RÉMUNÉRATION

Supplément de garde

5.1 Le montant du supplément de garde en disponibilité payable au chirurgien buccal et maxillo-facial qui est assigné de garde dans un établissement désigné, est :

    - pour une garde locale : 120 $ par jour, du lundi au vendredi, et 240 $ par jour le samedi, le dimanche ou un jour férié.

    - pour une garde multi-établissements : 180 $ par jour, du lundi au vendredi, et 360 $ par jour le samedi, le dimanche ou un jour férié.

AVIS :

Les instructions de facturation figure à la fin de la présente annexe. 

6. RÈGLES D'APPLICATION ET LIMITATIONS

6.1 Un seul supplément de garde locale est payable par jour, par établissement.

Il en est de même pour la garde multi-établissements, où un seul supplément est payable par jour, pour le groupe d'établissements désignés.

6.2 Un supplément de garde locale ne peut être réclamé, au cours d'une journée, pour un établissement donné, lorsqu'un supplément de garde multi-établissements est réclamé pour cet établissement au cours de cette journée.

6.3 Un chirurgien buccal et maxillo-facial ne peut réclamer plus d'un supplément de garde en disponibilité par jour.

7.  AVIS

7.1 La Régie de l'assurance maladie du Québec donne suite aux avis transmis par les parties négociantes aux fins de l'application de la présente annexe.

8.  ENTRÉE EN VIGUEUR

8.1 La présente annexe entre en vigueur le 1er octobre 2007.

EN FOI DE QUOI, les parties ont signé à Québec, ce 22e jour d'octobre 2007.

 

PHILIPPE COUILLARD

Ministre

Ministère de la Santé et des Services sociaux

 

FRANÇOIS PAYETTE

Président

Association des spécialistes en chirurgie buccale et maxillo-faciale du Québec

LISTE DES ÉTABLISSEMENTS DÉSIGNÉS PAR LES PARTIES NÉGOCIANTES

(EN RELATION AVEC L'ANNEXE V DE L'ENTENTE MSSS - ASCBMFQ)

Pour la garde locale

Pour la garde multi-établissements

Cet établissement prend en charge

Établissement(s) pris en charge

Hôpital de Verdun

Hôpital du Haut-Richelieu

Hôpital de Verdun

Hôpital Honoré-Mercier

Hôpital général de Montréal

Hôpital Charles LeMoyne

Hôpital Pierre-Le Gardeur

Hôpital Charles LeMoyne

CSSS de Chicoutimi - Pavillon Saint-Vallier

Hôpital et centre de réadaptation de Jonquière

Hôpital et centre de réadaptation de Jonquière

CSSS de Chicoutimi - Pavillon Saint-Vallier

Hôpital régional de Saint-Jérôme

 

 

 

Hôpital de Mont-Laurier

Hôpital Laurentien

Centre de santé et de services sociaux d'Argenteuil

Hôpital Pierre-Le Gardeur

Centre hospitalier Hôtel-Dieu d'Amos

 

 

 

 

 

 

Les autres centres hospitaliers de l'Abitibi-Témiscamingue et des régions du nord du Québec, dont :

Centre hospitalier de La Sarre

Centre hospitalier de Rouyn-Noranda

Centre hospitalier de Val-d'Or

Centre hospitalier de Ville-Marie

Centre hospitalier de Chisasibi

AVIS :

 Instruction de facturation

 
              

Type de garde

 

En semaine
(autre qu'un
jour férié)

 Fin de semaine
et jours fériés

 
 
 
 

Code de 
  facturation

Tarif  

Code de 
  facturation

Tarif    

 
 

Garde locale

 

94521

120 $

94522

240 $

 
 

Garde multi-établissements

            

94523

180 $

94524

360 $

Ne pas inscrire de NAM.

Garde locale

Inscrire l'établissement désigné dans lequel la garde est effectuée dans la section Lieu de dispensation.   

 Garde multi-établissements

Inscrire :  

- l'établissement désigné dans lequel la garde est effectuée (Cet établissement prend en charge) dans la section Lieu de dispensation;

- la situation de lieu en référence Lieu de la prise en charge lors d'une garde multi-établissements;

- l'établissement pour lequel une garde à distance est nécessaire (Établissements pris en charge) dans la section Lieu en référence.

Vous pouvez mettre plus d'un établissement pris en charge, s'il y a lieu.

AVIS :

Les seules dates reconnues par la Régie comme jours fériés sont celles accordées au personnel professionnel d'un établissement et transmises à la Régie par le directeur des services professionnels et hospitaliers avant le 30 avril de chaque année. Si aucun calendrier spécifique n'est transmis avant cette date, c'est le calendrier des dates déterminées par la Régie qui est retenu.  

Consulter les calendriers des jours fériés sur le site Web de la Régie.  

ANNEXE VII - CONCERNANT L'INSTAURATION D'UN PROGRAMME DE DÉVELOPPEMENT PROFESSIONNEL ET DE MAINTIEN DES COMPÉTENCES

1. OBJET

La présente annexe a pour objet la mise en place d'un programme de développement professionnel et de maintien des compétences pour les chirurgiens buccaux et maxillo-faciaux.

Ce programme prévoit l'octroi, à chaque chirurgien buccal et maxillo-facial admissible, d'un montant forfaitaire par demi-journée, pour les activités de développement professionnel et de maintien des compétences reconnues auxquelles il participe (ci-après les « demi-journée de ressourcement »).

2. ADMISSIBILITÉ

2.1 Les mesures prévues à cette annexe s'appliquent au chirurgien buccal et maxillo-facial qui a une pratique active dans le cadre du régime d'assurance maladie. Elles ne s'appliquent toutefois pas au chirurgien buccal et maxillo-facial qui bénéficie des modalités de ressourcement dans les territoires désignés prévues à l'Annexe IV de l'Entente.

2.2 Les critères de pratique active sont déterminés périodiquement par les parties négociantes et transmis à la Régie aux fins d'application de ce programme.

3. MODALITÉS D'APPLICATION

3.1 Le chirurgien buccal et maxillo-facial bénéficie d'un maximum de quatorze (14) demi-journées de ressourcement par année civile. Les demi-journées de ressourcement sont calculées et octroyées au crédit du chirurgien buccal et maxillo-facial à raison d'une demi-journée de ressourcement pour chaque tranche de dix mille dollars (10 000 $) de gains de pratique payés par la Régie au cours de l'année civile.

3.2 Le chirurgien buccal et maxillo-facial peut utiliser ses demi-journées de ressourcement par anticipation, jusqu'à concurrence de quatorze (14) demi-journées par année civile. À la fin d'une année civile, s'il a utilisé, par anticipation, plus de demi-journées de ressourcement que ce à quoi il a droit en vertu du paragraphe 3.1, les demi-journées en excédent viennent réduire le nombre de demi-journées auquel il a droit lors de l'année subséquente.

3.3 Les demi-journées de ressourcement peuvent être utilisées tous les jours de la semaine. Le chirurgien buccal et maxillo-facial qui réclame le paiement d'une demi-journée de ressourcement ne peut réclamer le paiement d'autres honoraires de la Régie au cours de la même période.

3.4 Les demi-journées de ressourcement non utilisées au cours d'une année ne peuvent être cumulées. Elles ne peuvent également faire l'objet d'une indemnisation.

3.5 Le chirurgien buccal et maxillo-facial qui participe à une activité de ressourcement reconnue doit donner un préavis d'un (1) mois au chef de département ou de service.

3.6 Le chirurgien buccal et maxillo-facial qui participe à une activité de ressourcement reconnue a droit au paiement d'un montant forfaitaire de deux cent cinquante-six dollars (256 $) par demi-journée de ressourcement à compter du 1er avril 2013.

AVIS :

Remplir le formulaire Demande de paiement – Programme de développement professionnel et de maintien des compétences (4188), en y inscrivant les renseignements pertinents. 

Transmettre l'original du formulaire à l'adresse indiquée et joindre l'attestation (voir l'article 4 de l'annexe VII).

Une activité de trois (3) heures permet l'utilisation d'une demi-journée de ressourcement. Une activité de six (6) heures permet l'utilisation de deux (2) demi-journées de ressourcement. Un maximum de deux (2) demi-journées est payable par jour.

3.7 Le chirurgien buccal et maxillo-facial doit, pour obtenir paiement de ce montant forfaitaire, fournir à la Régie les pièces justificatives.

4. ACTIVITÉS DE RESSOURCEMENT RECONNUES

4.1 Seules les activités de développement professionnel et de maintien des compétences reconnues par les parties négociantes peuvent donner droit aux avantages prévus au présent programme.

4.2 Sont reconnues les activités qui répondent à l'un ou l'autre des critères suivants :

i.         Les activités d'apprentissage collectif agréées

Les activités d'apprentissage collectif agréées sont des activités de développement professionnel et de maintien des compétences d'une durée minimale de trois (3) heures consécutives et qui sont dispensées de façon conforme aux normes d'un prestataire agréé en matière d'éducation et d'éthique.

Est considérée comme prestataire agréé, toute organisation évaluée comme telle par l'Ordre des dentistes du Québec.

AVIS :

Les activités d'apprentissage collectif agréées doivent être accompagnées de l'attestation de présence à la formation. Cette attestation doit préciser le nom de l'organisme responsable de la formation, la ou les dates de l'activité ainsi que sa durée en heures. Lorsque la durée en heures n'est pas présente, veuillez fournir la copie du programme de la formation. 

ii.        Les stages de formation et de perfectionnement

Les stages de formation ou de perfectionnement sont des activités d'une durée minimale de trois (3) heures consécutives, planifiées en collaboration avec un mentor ou un superviseur et qui portent sur l'acquisition de nouvelles connaissances ou compétences ou sur leur maintien. Ces stages d'apprentissage sont mis en place après la détermination d'un besoin ou d'un objectif, par exemple par rapport au milieu de pratique.

Un stage de formation ou de perfectionnement comporte un plan d'apprentissage élaboré individuellement ou en collaboration avec les pairs ou les mentors. Le chirurgien buccal et maxillo-facial exerce sous la direction d'un mentor ou d'un superviseur, qui lui donne une rétroactivité relative aux objectifs d'apprentissage atteints.

Tout chirurgien buccal et maxillo-facial qui souhaite faire reconnaître un stage de formation ou de perfectionnement aux fins de l'application du présent programme doit transmettre une demande à cet effet aux parties négociantes au moins un (1) mois avant le début du stage.

AVIS :

Avant de soumettre votre demande de paiement à la Régie, veuillez obtenir l'autorisation des parties négociantes. Pour ce faire, veuillez transmettre votre demande par écrit incluant les documents explicatifs, à l'adresse suivante :

Équipe de négociation ASCBMFQ
Ministère de la Santé et des Services sociaux
Direction des professionnels de la santé et du personnel d'encadrement
1005, chemin Sainte-Foy, 4e étage
Québec (Québec) G1S 4N4

Télécopieur : 418 266-8444

Les parties négociantes transmettent à la Régie les renseignements nécessaires aux fins de paiement de ces activités de formation.

Pour cette réclamation, veuillez procéder comme indiqué précédemment dans les modalités d'application.

5. COMITÉ CONJOINT

5.1 Les parties négociantes forment un comité conjoint aux fins de l'application du programme prévu à la présente annexe.

5.2 Le comité conjoint a pour principale fonction d'évaluer les demandes de reconnaissance de stage de formation ou de perfectionnement transmises par les chirurgiens buccaux et maxillo-faciaux en vertu de l'alinéa 4.2 ii. 

De plus, le comité conjoint peut se prononcer sur toute activité de développement professionnel et de maintien des compétences prévue à l'alinéa 4.2 i. lorsque cette implication est nécessaire afin de bien cerner si une activité satisfait ou non aux conditions prévues à cet alinéa.

5.3 La Régie donne suite aux avis transmis par les parties négociantes et comporte l'information nécessaire à l'application du présent programme.

6. MISE EN VIGUEUR

La présente annexe entre en vigueur le 1er avril 2013. Toutefois, aux fins de l'application du paragraphe 3.1, on tient compte des gains de pratique du chirurgien buccal et maxillo-facial à compter du 1er janvier 2013.

EN FOI DE QUOI, les parties ont signé à Québec, ce 1er jour d'octobre 2013.

 

RÉJEAN HÉBERT

Ministre

Ministère de la Santé et des Services sociaux

 

JEAN POIRIER

Président

Association des spécialistes en chirurgie buccale et maxillo-faciale du Québec

ANNEXE VIII - CONCERNANT LE VERSEMENT DE LA RÉTROACTIVITÉ SUR LES SERVICES VISÉS AUX CLAUSES TRANSITOIRES

1. MONTANT FORFAITAIRE VERSÉ

Les parties conviennent qu'à la suite de la signature du renouvellement de l'entente pour la période du 1er avril 2010 au 31 mars 2015, des montants doivent être versés par la Régie pour les services visés aux clauses transitoires aux chirurgiens buccaux et maxillo-faciaux visés par l'Entente. Ces montants seront versés sous forme de montants forfaitaires selon les modalités décrites ci-après :

2. MODALITÉS DE CALCUL

2.1 La Régie versera, le ou vers le 31 octobre 2013, à chaque chirurgien buccal et maxillo-facial une rétroactivité de :

2.2 La Régie versera à chaque chirurgien buccal et maxillo-facial, le ou vers le 31 octobre 2013, pour la période du 1er décembre 2012 au 31 mars 2013, une rétroactivité correspondant à l'écart entre les honoraires versés et ceux auxquels il aurait eu droit suite à l'application des nouveaux tarifs convenus avec l'Association des chirurgiens dentistes du Québec (ACDQ) au 1er décembre 2012.

2.3 La Régie versera à chaque chirurgien buccal et maxillo-facial, le ou vers le 31 mai 2014, pour la période du 1er avril 2013 au 30 septembre 2013, une rétroactivité correspondant à l'écart entre les honoraires versés et ceux auxquels il aurait eu droit suite à l'application des nouveaux tarifs convenus avec l'ACDQ au 1er avril 2013.

3. MODALITÉS D'APPLICATION

Le paiement de la Régie au chirurgien buccal et maxillo-facial doit être accompagné d'un relevé.

EN FOI DE QUOI, les parties ont signé à Québec, ce 1er jour d'octobre 2013.

 

RÉJEAN HÉBERT

Ministre

Ministère de la Santé et des Services sociaux

 

JEAN POIRIER

Président

Association des spécialistes en chirurgie buccale et maxillo-faciale du Québec

ANNEXE IX - CONCERNANT LE VERSEMENT DE LA RÉTROACTIVITÉ SUR LES SERVICES NON VISÉS AUX CLAUSES TRANSITOIRES

1. MONTANT FORFAITAIRE VERSÉ

Les parties conviennent qu'à la suite de la signature du renouvellement de l'entente pour la période du 1er avril 2010 au 31 mars 2015, des montants doivent être versés par la Régie pour les services non visés aux clauses transitoires aux chirurgiens buccaux et maxillo-faciaux visés par l'Entente. Ces montants seront versés sous forme de montants forfaitaires selon les modalités décrites ci-après :

2. MODALITÉS DE CALCUL

 2.1 La Régie versera, le ou vers le 31 octobre 2013, à chaque chirurgien buccal et maxillo-facial une rétroactivité de :

2.2 La Régie versera à chaque chirurgien buccal et maxillo-facial, le ou vers le 31 mai 2014, pour la période du 1er avril 2013 au 30 septembre 2013, une rétroactivité de 7,178 % sur les honoraires gagnés, à l'exception des honoraires de supplément de garde en disponibilité prévus au paragraphe 5.1 de l'Annexe V et des jours de ressourcement prévus aux alinéas a) et c) de l'article 4 de l'Annexe IV.

2.3 La Régie versera à chaque chirurgien buccal et maxillo-facial, le ou vers le 31 mai 2014, pour la période du 1er avril 2013 au 30 septembre2013, une rétroactivité de 20 % sur les honoraires de supplément de garde en disponibilité prévus au paragraphe 5.1 de l'Annexe V.

2.4 La Régie versera à chaque chirurgien buccal et maxillo-facial, le ou vers le 31 mai 2014, pour la période du 1er avril 2013 au 30 septembre 2013, une rétroactivité de 32,9 % sur les jours de ressourcement prévus aux alinéas a) et c) de l'article 4 de l'Annexe IV.

3. MODALITÉS D'APPLICATION

Le paiement de la Régie au chirurgien buccal et maxillo-facial doit être accompagné d'un relevé répartissant le montant forfaitaire selon le pourcentage des honoraires ayant servi au calcul du montant forfaitaire et selon l'année budgétaire au cours de laquelle les services ont été rendus.

EN FOI DE QUOI, les parties ont signé à Québec, ce 1er jour d'octobre 2013.

 

RÉJEAN HÉBERT

Ministre

Ministère de la Santé et des Services sociaux

 

JEAN POIRIER

Président

Association des spécialistes en chirurgie buccale et maxillo-faciale du Québec

ANNEXE X - CONCERNANT LA NON-ATTEINTE ACCUMULÉE AU 31 MARS 2010 DE L'ENVELOPPE BUDGÉTAIRE GLOBALE PRÉDÉTERMINÉE POUR LA PÉRIODE DU 1ER AVRIL 2004 AU 31 MARS 2010

CONSIDÉRANT l'entente intervenue entre le ministre de la Santé et des Services sociaux et l'Association des spécialistes en chirurgie buccale et maxillo-faciale du Québec pour la période du 1er avril 2010 au 31 mars 2015;

CONSIDÉRANT l'abandon du mécanisme d'enveloppe globale prédéterminée à compter du 1er avril 2010;

CONSIDÉRANT la non-atteinte accumulée au 31 mars 2010 de l'enveloppe budgétaire globale prédéterminée pour la période du 1er avril 2004 au 31 mars 2010 de 1 292 622,98 $;

CONSIDÉRANT le paragraphe 3.2.4 de la Lettre d'entente entre le ministre de la Santé et des Services sociaux et l'Association des spécialistes en chirurgie buccale et maxillo-faciale du Québec;

LES PARTIES CONVIENNENT DE CE QUI SUIT :

La Régie versera, le ou vers le 1er août 2013 à chaque chirurgien buccal et maxillo-facial ayant des honoraires gagnés en 2011-2012 un montant forfaitaire équivalent à environ 6 % du montant total des honoraires qu'il a gagné au cours de la période du 1er avril 2009 au 31 mars 2012, le tout de façon à assurer que le montant total à verser à l'ensemble des chirurgiens buccaux et maxillo-faciaux admissibles corresponde au montant de la non-atteinte accumulée au 31 mars 2010 suite à l'application de l'enveloppe budgétaire globale prédéterminée pour la période du 1er avril 2004 au 31 mars 2010.

EN FOI DE QUOI, les parties ont signé à Québec, ce 1er jour d'octobre 2013.

 

RÉJEAN HÉBERT

Ministre

Ministère de la Santé et des Services sociaux

 

JEAN POIRIER

Président

Association des spécialistes en chirurgie buccale et maxillo-faciale du Québec

7. RÈGLES D'APPLICATION DU TARIF

(Annexe I de l'entente)

RÈGLES GÉNÉRALES

AVIS :

Pour connaitre la clientèle admissible aux services assurés de la RAMQ en fonction du lieu de dispensation, voir l'Annexe VI – Tableau des services dentaires assurés du Guide de facturation - Rémunération à l'acte

AVIS :

Utiliser l'élément de contexte Soins d'urgence lorsque le patient requiert des soins immédiats.

AVIS :

Lorsque le code de facturation requiert une information en relation avec d'autres services facturés, utiliser l'élément de contexte Site différent ou Séance différente pour préciser l'information. 

1.1 Le chirurgien buccal et maxillo-facial est rémunéré en vertu du présent tarif d'honoraires pour tout service assuré qu'il a lui-même fourni à une personne assurée.

Toutefois, le chirurgien buccal et maxillo-facial peut se faire assister par du personnel auxiliaire pour dispenser un service assuré.

Les actes pour lesquels le chirurgien buccal et maxillo-facial se fait assister par du personnel auxiliaire, dans le cadre du régime, demeurent sous la responsabilité et la surveillance immédiate du chirurgien buccal et maxillo-facial traitant.

Le chirurgien buccal et maxillo-facial qui fournit des services avec le concours d'un dentiste résident dans le cadre d'un programme d'enseignement approuvé par une université est rémunéré en vertu du présent tarif d'honoraires et règles d'application. À cette fin, il doit être présent auprès de la personne assurée et s'identifier lors de la dispensation du service et y participer.

AVIS :

Pour chaque service effectué lors de la supervision des dentistes résidents, utiliser l'élément de contexte Service fourni en centre hospitalier avec le concours d'un ou de dentistes résidents dans un programme visé.

Nul honoraire n'est payable au chirurgien buccal et maxillo-facial qui voit une personne assurée dont il n'est pas le chirurgien buccal et maxillo-facial traitant ou le chirurgien buccal et maxillo-facial consultant, dans le cadre d'activités d'enseignement, de recherche ou d'intérêt scientifique.

1.2 Le chirurgien buccal et maxillo-facial peut soumettre une demande de considération spéciale :

a) pour un acte posé plus souvent que convenu à l'entente; l'acte est alors rémunéré au tarif déjà fixé pour cet acte;

AVIS :

 Utiliser l'élément de contexte Acte posé plus souvent que convenu à l'entente.

b) pour un acte posé dans des circonstances hors de l'ordinaire justifiant un honoraire majoré;

AVIS :

Utiliser l'élément de contexte Service dont la complexité est inhabituelle

Attendre de recevoir la correspondance de la Régie pour fournir les renseignements décrivant l'acte posé et si nécessaire le compte rendu opératoire servant à l'appréciation de la demande d'honoraires additionnels.

c) pour un acte codifié au tarif avec la mention « considération spéciale » (C.S.).

Une demande de considération spéciale est soumise au moyen d'un relevé d'honoraires qui indique le montant des honoraires demandés; elle comporte, en outre, les renseignements appropriés qui permettent de l'apprécier.

La Régie effectue le paiement du relevé d'honoraires.

La Régie fixe le montant dû au chirurgien buccal et maxillo-facial, le cas échéant, elle majore le montant des honoraires demandés ou obtient un remboursement.

Advenant un remboursement, le chirurgien buccal et maxillo-facial peut loger un différend en contestation de la décision de la Régie.

1.3 La rémunération pour l'acte et le coût de la substance lors d'une anesthésie locale ou régionale est comprise dans la rémunération de l'acte qui l'a nécessitée, à moins qu'il n'en soit fait mention différente au tarif.

1.4.1 Tous les actes de restauration et d'endodontie sont rémunérés à soixante-six et deux tiers pourcent (662/3 %) du tarif établi.

1.4.2 Tous les actes de restauration et d'endodontie posés sous anesthésie générale sont rémunérés à cinquante-quatre pourcent (54 %) du tarif établi.

AVIS :

Utiliser l'élément de contexte Patient sous anesthésie générale.
Inscrire :  

- le numéro de professionnel de l'anesthésiologiste ou son prénom, son nom et sa profession dans la section Professionnel référant;

- l'établissement ou la clinique privée d'anesthésie générale dans la section Lieu de dispensation.

Voir l'Annexe IV - Cliniques privées d'anesthésie générale du Guide de facturation - Rémunération à l'acte.

1.5 Pour les fins d'identification, les dents sont numérotées comme suit :

Dents permanentes
 
 
(supérieur droit)
                        

(supérieur gauche)
 
 
 
18 17 16 15 14 13 12 11
 
21 22 23 24 25 26 27 28
 
 
 
48 47 46 45 44 43 42 41
 
31 32 33 34 35 36 37 38
 
 
 
(inférieur droit)
 
(inférieur gauche)
 
Dents primaires
 
 
(supérieur droit)
               

                                    

(supérieur gauche)
 
 
 
55 54 53 52 51
 
61 62 63 64 65
 
 
 
85 84 83 82 81
 
71 72 73 74 75
 
 
 
(inférieur droit)
 
(inférieur gauche)
 

AVIS :

Pour plus de détails sur la facturation lorsqu'un numéro de dent ou de surface est exigé, voir les annexes du Guide de facturation – Rémunération à l'acte  :

- II – Numérotation et noms des surfaces de dents;

- III – Âge admissible pour certains services en lien avec les numéros de dent. 

Lorsque vous dérogez de ces barèmes, indiquer la raison.

Dent surnuméraire

Toute dent ne correspondant pas au tableau ci-dessus selon le nombre est, lors d'une même intervention, numérotée comme suit : 01 pour la première, 02 pour la seconde et ainsi de suite.

1.6 Sont dites antérieures, la centrale, la latérale et la canine.

1.7 L'inscription au dossier des éléments suivants est partie essentielle de la rémunération prévue à l'entente :

a) les éléments pertinents de l'anamnèse;

b) les données pertinentes résultant de l'observation;

c) le cas échéant :

         - les clichés radiologiques

         - la prescription de médicaments

         - le procédé opératoire

Supplément par personne assurée

1.8 Un supplément par personne assurée est payé pour tout acte posé, en cabinet privé, le dimanche et les jours fériés ci-après énumérés, ainsi que pour celui posé entre 23 heures et 7 heures les autres jours.

94400

 

Supplément par personne assurée

20,00

AVIS :

Inscrire l'heure de début du service.

Sont fériés les jours suivants :

 1er janvier

2 janvier

Vendredi saint

Lundi de Pâques

Journée nationale des patriotes

Fête nationale du Québec

Fête du Canada

Fête du Travail

Action de grâces

24 décembre

25 décembre

26 décembre

31 décembre

AVIS :

Consulter les calendriers des jours fériés sur le site Web de la Régie.

1.9 Le chirurgien buccal et maxillo-facial auquel un centre hospitalier de soins généraux et spécialisés fait appel comme consultant, est remboursé par la Régie de ses frais de déplacement.

L'indemnité est de 0,86 $ par kilomètre (distance unidirectionnelle). On compte la distance du point de sortie de la municipalité de laquelle le déplacement est entrepris jusqu'au centre hospitalier.

Seuls sont remboursés les déplacements de plus de 40 kilomètres.

AVIS :

Utiliser le code de facturation 94520.
Inscrire : 

- le numéro d'assurance maladie ou l'identité complète du patient;
- l'établissement où le service à été rendu dans la section 
Lieu de dispensation;
- le lieu en référence
Lieu de départ pour un déplacement;
- le code postal ou l'établissement de son lieu de départ dans la section Lieu en référence;
- le nombre de km unidirectionnel à partir des limites de la ville.

Si plusieurs patients sont vus lors de ce déplacement, inscrire le numéro d'assurance maladie de tous les patients assurés pour lequel le déplacement a été requis.

Voir la section 5.2.9 – Frais pour déplacement du Guide de facturation – Rémunération à l'acte.

1.10 Supplément pour enfant de moins de six ans

Lorsque des services assurés sont dispensés à un enfant de moins de six ans, un supplément par séance est payé au chirurgien buccal et maxillo-facial. Toutefois, si au cours d'une séance le chirurgien buccal et maxillo-facial a recours à l'anesthésie générale, cette règle ne s'applique pas.

94540 

 

Supplément pour enfant de moins de six ans

7,50

1.11 Supplément pour l'asepsie

Lorsque des services assurés sont dispensés à une personne assurée en cabinet privé et sont facturés à la Régie, un supplément pour l'asepsie est payable par séance. Pour les prothèses dentaires, cette règle s'applique seulement une fois lors de la mise en bouche. Cette règle ne s'applique pas si au cours d'une séance le chirurgien buccal et maxillo-facial a recours à l'anesthésie générale.

 
94541

Supplément pour l'asepsie

6,50

2.0 La règle de tarification qui suit, a trait aux soins d'urgence donnés dans les centres hospitaliers de soins généraux et spécialisés.

1.0 Le chirurgien buccal et maxillo-facial qui est appelé pour une urgence pendant l'horaire de garde, a droit au paiement d'honoraires majorés ou, si cela est plus avantageux, au forfait de l'urgence. Le chirurgien buccal et maxillo-facial indique au relevé d'honoraires le nom du professionnel qui l'a appelé et l'heure de l'appel.

AVIS :

Le professionnel a le choix entre le forfait de l'urgence pendant l'horaire de garde (codes de facturation 94401, 94402 ou 94403) ou à la facturation des services avec la majoration d'urgence appliquée sur chaque service rendu.
Il ne peut pas facturer les deux à la fois.  

L'horaire de garde comprend : en semaine, la période comprise entre 19 heures et 7 heures; le week-end; et les jours fériés.

2. Les honoraires majorés sont établis comme suit :

    - La majoration est de la moitié pour les soins donnés entre 0 et 7 heures et du tiers, pendant le reste de l'horaire de garde.

    - On détermine la majoration en regard de l'heure du début du service rendu.

    - La majoration d'honoraires touche l'ensemble des soins donnés en cette occasion; le cas échéant, on l'applique au tarif  de l'honoraire global.

AVIS :

Si le professionnel choisit la facturation des services avec la majoration d'urgence, il doit utiliser l'élément de contexte Soins d'urgence pendant l'horaire de garde et inscrire :

- le numéro du professionnel qui a appelé, ou son prénom, son nom et sa profession dans la section Professionnel référant;
- l'heure de l'appel;
- l'heure du début du service.

3. Le forfait de l'urgence est de 100,45 $ entre 0 et 7 heures et de 60,50 $ pendant le reste de l'horaire de garde.

Un forfait de l'urgence de 60,50 $ est également payé au chirurgien buccal et maxillo-facial qui se rend au centre hospitalier pour des soins d'urgence le jour en semaine.

Ce forfait est un honoraire global : sont compris tous les soins donnés par le chirurgien buccal et maxillo-facial pendant le temps qu'il a passé au centre hospitalier.

AVIS :

Pour facturer le forfait de l'urgence, inscrire l'un des codes de facturation suivants :

  • - 94401, en tout temps de 0 h à 7 h (100,45 $);
  • - 94402, en semaine (sauf les jours fériés) de 19 h à 0 h et les samedis, les dimanches et les jours fériés de 7 h à 0 h (60,50 $);
  • - 94403, en semaine (sauf les jours fériés) de 7 h à 19 h  (60,50 $).

 

Inscrire également :

  • - le numéro du professionel qui a appelé ou son prénom, son nom et sa profession dans la section Professionnel référant;
  • - l'heure de l'appel. 

4. Est considéré férié un jour de congé accordé au personnel infirmier du centre hospitalier qui coïncide avec la date d'une fête légale ou, si elle tombe le week-end, le jour de sa célébration.

Les fêtes légales sont les 1er et 2 janvier, le lundi de Pâques, la fête nationale du Québec, la fête du Canada, la fête du Travail, l'Action de grâces, la fête de Noël et le 26 décembre.

AVIS :

Les seules dates reconnues par la Régie comme jours fériés sont celles accordées au personnel professionnel d'un établissement et transmises à la Régie par le directeur des services professionnels et hospitaliers avant le 30 avril de chaque année. Si aucun calendrier spécifique n'est transmis avant cette date, c'est le calendrier des dates déterminées par la Régie qui est retenu.
Consulter les calendriers des jours fériés sur le site Web de la Régie.

2.01 Visite

01302

 Visite pour traitement médical  

32,00

 

La visite pour traitement médical est celle faite à un patient hospitalisé dont il est le chirurgien buccal et maxillo-facial traitant pour un examen ou un traitement médical. Le chirurgien buccal et maxillo-facial doit indiquer au relevé d'honoraires le motif de la visite, le diagnostic et, le cas échéant, le traitement.

Les visites pour traitement médical s'appliquent à tout suivi post examen complet, consultation ou post opératoire. Le chirurgien buccal et maxillo-facial a droit à un maximum de neuf (9) visites de traitement au cours des 365 jours suivant l'examen complet, la consultation ou l'intervention chirurgicale, dont trois (3) visites peuvent être facturées au cours des deux (2) premiers mois et six (6) autres visites au cours des dix (10) mois suivant, sous réserve d'un maximum d'une (1) visite de traitement par mois.

AVIS :

Inscrire :

- la date d'entrée au centre hospitalier; 
- le diagnostic approprié.

01603 

     

Visite de contrôle

32,00

La visite de contrôle en centre hospitalier est celle faite par le chirurgien buccal et maxillo-facial pour contrôler l'évolution de l'état d'un patient, qu'il en soit ou non le chirurgien buccal et maxillo-facial traitant.

Le chirurgien buccal et maxillo-facial qui revoit un patient chez lequel il a pratiqué une chirurgie peut se prévaloir du tarif de la visite de contrôle, sauf lorsqu'il s'agit des chirurgies suivantes :

    - Ablation de dent ou de racine;

    - Alvéolectomie, tubéroplastie, alvéoloplastie et gingivectomie;

    - Exérèse d'excès de muqueuse;

    - Ablation de torus;

    - Traitement de glandes salivaires.

Les visites de contrôle s'appliquent à tout suivi post examen complet, consultation ou post opératoire. Le chirurgien buccal et maxillo-facial a droit à un maximum de neuf (9) visites de contrôle au cours des 365 jours suivant l'examen complet, la consultation ou l'intervention chirurgicale, dont trois (3) visites peuvent être facturées au cours des deux (2) premiers mois et six (6) autres visites au cours des dix (10) mois suivant, sous réserve d'un maximum d'une (1) visite de contrôle par mois.

DIAGNOSTIC

2.1   L'observation faite lors de l'exécution du plan de traitement n'est pas réputée être un examen.

L'examen

2.2 L'examen est l'analyse de l'état buccal et maxillo-facial de la personne assurée par un chirurgien buccal et maxillo-facial, comprenant :

 1) l'anamnèse pertinente;

 2) l'observation de l'ensemble de la structure buccale et maxillo-faciale;

 3) l'image radiologique, si nécessaire;

 4) les recommandations à la personne assurée et, s'il y a lieu, la prescription de médicaments;

 5) l'inscription au dossier des données significatives

01120 

 

Examen d'une personne assurée de moins de 12 ans

46,75
01130

 

Examen d'une personne assurée de 12 ans et plus

58,25

2.3 Le chirurgien buccal et maxillo-facial convient pour une même personne assurée de ne réclamer aucun autre examen, à moins qu'il ne se soit écoulé 365 jours depuis le premier examen.

Toutefois, lorsque la personne assurée est suivie pour des fins oncologiques par un chirurgien buccal et maxillo-facial en établissement, le chirurgien buccal et maxillo-facial peut réclamer un deuxième examen par période de 365 jours. Les établissements visés sont ceux désignés au Règlement d'application de la Loi sur l'assurance maladie

01121
 

Deuxième examen d'une personne assurée de moins de 12 ans aux fins d'oncologie

46,75
 01131

 

Deuxième examen d'une personne assurée de 12 ans et plus aux fins d'oncologie

58,25

AVIS :

Voir l'Annexe V - Listes des établissements désignés pour le deuxième examen annuel de suivi pour des fins oncologiques du Guide de facturation - Rémunération à l'acte.

Examen d'urgence

2.4 L'examen d'urgence est l'appréciation d'un aspect de la santé buccale ou maxillo-faciale en raison d'une condition particulière qui selon le chirurgien buccal et maxillo-facial ou le patient exige une attention immédiate et comprenant :

1) l'anamnèse pertinente;

2) l'observation de l'ensemble ou d'une partie de la structure buccale et maxillo-faciale;

3) l'image radiologique, si nécessaire;

4) les recommandations à la personne assurée et, s'il y a lieu, la prescription de médicaments;

5) l'inscription au dossier des données significatives.

2.5 Le chirurgien buccal et maxillo-facial doit indiquer sur sa demande de paiement le motif de l'examen d'urgence, si, au cours de la même séance, il n'a dispensé aucun service assuré de restauration, d'endodontie ou de chirurgie.

01300 
 

examen d'urgence

27,00

AVIS :

Inscrire le diagnostic requis pour justifier la raison de l'examen lorsque celui-ci est fait seul. 
Voir l'
Annexe VII - Liste des codes de diagnostic du Guide de facturation - Rémunération à l'acte.

Le non-respect de cet avis entraînera un refus de paiement. 

Consultation

2.6 La consultation est l'examen clinique d'une personne assurée pratiqué par un chirurgien buccal et maxillo-facial à la suite de la demande d'un autre chirurgien buccal et maxillo-facial, d'un dentiste ou d'un médecin, qui le sollicite par écrit en raison de la gravité ou de la complexité du cas. Le chirurgien buccal et maxillo-facial consulté soumet son opinion et ses recommandations par écrit au chirurgien buccal et maxillo-facial traitant, au dentiste ou au médecin. Le rapport ainsi soumis est un compte rendu élaboré comprenant, entre autres, la description des symptômes, les résultats d'examen, le diagnostic, le plan de traitement et le pronostic.

Un maximum d'une (1) consultation par patient par 365 jours pour le même motif est payable au chirurgien buccal et maxillo-facial.

AVIS :

Si une deuxième consultation est effectuée à l'intérieur de 365 jours, le motif doit être différent.

Inscrire le diagnostic correspondant à la pathologie pour lequel votre expertise est requise.

Une consultation ne peut être facturée à titre de visite de contrôle ou d'examen.

2.7 Abrogé.

2.8 Lorsqu'un chirurgien buccal et maxillo-facial sollicite une consultation, il fournit l'image radiologique obtenue à l'occasion de son examen.

93220

  

Consultation : personne assurée de moins de 12 ans

75,00

93230

Consultation : personne assurée de 12 ans et plus                                                                                         

75,00

AVIS :

Inscrire le numéro du professionnel qui sollicite la consultation, ou son prénom, son nom et sa profession dans la section Professionnel référant.

Radiographie

2.9 La rémunération de la radiographie, soit le coût du matériel, la prise de radiographie et l'interprétation, est comprise dans la rémunération de l'examen, de l'examen d'urgence, de la consultation ou de tout autre service assuré rendu à la personne assurée.

AVIS :

La radiographie (peu importe le type, incluant la radiographie panoramique) est toujours un service assuré et sa rémunération est incluse dans celle de l'examen ou de tout autre service assuré. Par conséquent, aucune somme ne peut être demandée au patient, même si aucun examen ou service assuré ne peut être facturé à la Régie le jour de la prise de la radiographie.

RESTAURATION

AVIS :

Tous les actes de restauration sont rémunérés à 66 2/3 %.

Voir la règle d'application 1.4.1.  

AVIS :

Pour les actes de restauration effectués sous anesthésie générale, utiliser l'élément de contexte Patient sous anesthésie générale. Voir la règle d'application 1.4.2.
Inscrire :

- le numéro de professionnel de l'anesthésiologiste, ou son prénom, son nom et sa profession dans la section Professionnel référant
- l'établissement ou la clinique privée d'anesthésie générale dans la section
Lieu de dispensation.

Voir l'
Annexe IV – Cliniques privées d'anesthésie générale du Guide de facturation – Rémunération à l'acte 

 

AVIS :

Pour la numérotation des dents, voir la règle d'application 1.5 ou l'Annexe II – Numérotation et nom des surfaces de dents du Guide de facturation – Rémunération à l'acte.

3.1 La rémunération pour un acte de restauration comprend tout procédé nécessaire à son accomplissement, notamment le coût de tout matériau à l'exception de ceux spécifiquement mentionnés au tarif.

3.2 Lors d'un acte de restauration ou d'endodontie sur les dents centrales et latérales primaires d'une personne assurée âgée de 9 ans et plus et sur les canines et molaires primaires d'une personne assurée âgée de 12 ans et plus, le chirurgien buccal et maxillo-facial fournit une note explicative sur la demande de paiement.

3.3 La rémunération du polissage est comprise dans la rémunération de la restauration.

Restauration sur dent antérieure

3.4 Les services de restauration sur les dents antérieures sont identifiés et rémunérés comme suit :

AVIS :

Inscrire le numéro de la dent et indiquer la surface. Ne plus utiliser le numéro de surface mais plutôt le terme exact pour indiquer la surface.

 

Codes     

 

                        

                      

Numéro
de surface

                

 

21231

 

Amalgame
Classe I
incisive

89   

40,50

21231

 

 
 
linguale

92

40,50

21232

 

 
Classe III
mésiale

90

81,25

21232

 

 
 
distale

91

81,25

23101

 

Matériau
Classe I
incisive

89

68,00

23101

 

esthétique
 
linguale

92

68,00

23103

 

 
Classe III
mésiale

90

76,75

23103

 

 
 
distale

91

76,75

23104

 

 
Classe IV
mésiale

95

138,00

23104

 

 
 
distale

96

138,00

23102

 

 
Classe V
buccale

93

68,00

23102

 

 
 
linguale

94

68,00

23105

 

Reconstitution complète du tiers incisif comprenant toute autre obturation sur la même dent

97

184,00

23108

 

Reconstitution complète d'une dent en matériau esthétique

87

188,00

AVIS :

Pour les codes de facturation 23105 et 23108, inscrire le numéro de la dent et indiquer toutes les surfaces de la dent.

3.5.1 Pendant une période de cent quatre-vingt (180) jours, aucune combinaison de codes ou de classes sur une même dent ne devra excéder les honoraires rattachés à la reconstitution complète du tiers incisif.

AVIS :

Vous devez facturer chaque code de restauration rendu sur une dent antérieure. Toutefois, la combinaison de codes de facturation ou de classes sur une même dent ne doit pas excéder les honoraires correspondant à une reconstruction complète du tiers incisif (code de facturation 23105).

La Régie ajustera les honoraires auxquels vous avez droit à postériori, s'il y a lieu.

3.5.2 Sur une dent antérieure, un même service d'obturation est rémunéré une fois par trois cent soixante-cinq (365) jours sauf si l'obturation doit être reprise à la suite d'une pulpotomie ou d'une pulpectomie sur une dent primaire ou d'un traitement d'endodontie sur une dent permanente pour une personne assurée admissible de moins de 13 ans.

3.5.3 Une couronne préfabriquée ou une facette ne constitue pas une reconstitution complète d'une dent.

Restauration sur dent postérieure

3.6 Lorsqu'une ou plusieurs cavités sur une surface ne s'étendent pas au-delà du premier tiers (1/3) d'une autre surface qui lui est contiguë, cette ou ces cavités est (sont) réputée(s) être située(s) sur une même surface.

Sous réserve de ce qui précède, lorsqu'une cavité s'étend sur plusieurs surfaces contiguës, la rémunération de l'obturation correspond à celle fixée pour chaque combinaison de surfaces mentionnée ci-dessous.

3.7 Pour fins de rémunération sur les molaires primaires, les molaires permanentes et les prémolaires, les surfaces sont identifiées comme suit :

AVIS :

 Ne plus utiliser le numéro de surface mais plutôt le terme exact pour indiquer la surface. 

 

a) cinq (5) surfaces

                                          - mésiale

- 10

 

 

                                          - buccale

- 11

 

 

                                          - occlusale (incisive)

- 12

 

 

                                          - linguale

- 13

 

 

                                          - distale

- 14

 

b) huit (8) combinaisons de deux (2) surfaces

- MO

 

- 20

 

 

- DB

 

- 21

 

 

- DL

 

- 22

 

 

- MB

 

- 23

 

 

- DO

 

- 24

 

 

- ML

 

- 25

 

 

- OB

 

- 26

 

 

- OL

 

- 27

 

c) dix (10) combinaisons de trois (3) surfaces

- MOD

 

- 30

 

 

- DOB

 

- 31

 

 

- DOL

 

- 32

 

 

- MDB

 

- 33

 

 

- MDL

 

- 34

 

 

- MLB

 

- 35

 

 

- MOB

 

- 36

 

 

- DLB

 

- 37

 

 

- MOL

 

- 38

 

 

- OLB

 

- 39

 

d) cinq (5) combinaisons de quatre (4) surfaces

- MOBL

 

- 40

 

 

- DOBL

 

- 41

 

 

- MODB

 

- 42

 

 

- MODL

 

- 43

 

 

- MDBL

 

- 44

 

e) une (1) combinaison de cinq (5) surfaces

- MODBL

 

- 50

3.8 Le tarif pour un service d'obturation sur les molaires primaires, les molaires permanentes et les prémolaires est établi selon une valeur de base plus une valeur additionnelle par surface obturée.

3.9 Une seule valeur de base est rémunérée par dent par période de trois cent soixante-cinq (365) jours.

3.10 Une même surface par dent est rémunérée une fois par période de trois cent soixante-cinq (365) jours sauf si l'obturation doit être reprise à la suite d'une pulpotomie ou d'une pulpectomie sur une dent primaire ou d'un traitement d'endodontie sur une dent permanente pour une personne assurée admissible de moins de 13 ans.

AVIS :

Inscrire uniquement le numéro de dent pour les codes de facturation 21999 et 23999.
Tous les autres codes de restauration doivent être accompagnés du numéro de la dent et de la surface. 

En amalgame

 

Molaire primaire                                  

                                                                                

21999 

 

valeur de base

                    16,50

21101

 

une surface

23,75

21102

 

deux surfaces

63,50

21103

 

trois surfaces

79,75

21104

 

quatre surfaces

106,50

21105

 

cinq surfaces

141,25

 

Prémolaire

 

21999

 

valeur de base

16,50

21211

 

une surface

23,75

21212

 

deux surfaces

66,00

21213

 

trois surfaces

82,25

21214

 

quatre surfaces

112,25

21215

 

cinq surfaces

146,25

 

Molaire permanente

 

21999

 

valeur de base

16,50

21221

 

une surface

36,75

21222

 

deux surfaces

76,50

21223

 

trois surfaces

105,75

21224

 

quatre surfaces

132,47

21225

      

cinq surfaces

175,00

En matériau esthétique

3.11 Un service d'obturation en matériau esthétique est rémunéré sur une surface buccale ou mésiale d'une prémolaire supérieure.

AVIS :

Inscrire le numéro de la dent et indiquer la surface. 

Ne plus utiliser le numéro de surface mais plutôt le terme exact pour indiquer la surface.

23999

  

valeur de base                                                                                                                 

16,50

23301

 

une surface

56,25

23302

                       

deux surfaces

102,50

Tenon par restauration

21301

        

un tenon                                                                                                                                              

20,25

21302

 

deux tenons

31,50

21306

 

trois tenons ou plus

44,25

Couronne préfabriquée

3.12 La couronne préfabriquée est rémunérée une fois par dent par période de trois cent soixante-cinq (365) jours.

AVIS :

Inscrire le numéro de la dent. 

 

Matériau esthétique

                               

27421

 

sur antérieure primaire                           

128,00

 

Métallique

 

27401

 

antérieure primaire

128,00

27403

 

postérieure primaire

128,00

27411

 

antérieure permanente

128,00

27413

 

postérieure permanente

145,00

 

Métallique fenêtrée

 

27415

         

antérieure primaire

180,25

Recimentation d'une couronne préfabriquée

3.13 Le tarif pour la recimentation d'une couronne préfabriquée par le même chirurgien buccal et maxillo-facial qui a procédé à la confection et à la mise en place de ladite couronne ne s'applique que lorsqu'il s'est écoulé cent quatre-vingt (180) jours depuis la cimentation ou la recimentation de la couronne.

AVIS :

Inscrire le numéro de la dent. 

29101

 

recimentation d'une couronne préfabriquée             

64,75

 ENDODONTIE

AVIS :

Tous les actes d'endodontie sont rémunérés à 66 2/3 %. Voir la règle d'application 1.4.1.  

AVIS :

Pour les actes d'endodontie effectués sous anesthésie générale, utiliser l'élément de contexte Patient sous anesthésie générale. Voir la règle d'application 1.4.2.
Inscrire :

- le numéro de professionnel de l'anesthésiologiste, ou son prénom, son nom et sa profession dans la section Professionnel référant.
- l'établissement ou la clinique privée d'anesthésie générale dans la section
Lieu de dispensation.

Voir l'Annexe IV – Cliniques privées d'anesthésie générale du Guide de facturation – Rémunération à l'acte 

AVIS :

Pour la numérotation des dents, voir la règle d'application 1.5 ou l'Annexe II – Numérotation et nom des surfaces de dents du Guide de facturation – Rémunération à l'acte.  

Pansement sédatif

4.1 Le pansement sédatif consiste à la mise en place d'une obturation provisoire dans le cas d'une fracture dentaire ou pour soulager la douleur d'une dent symptomatique (incluant le coiffage de pulpe direct ou indirect). Le pansement sédatif ne peut être utilisé qu'une seule fois sur une même dent par période de 180 jours. Le pansement sédatif ne peut être facturé en même temps qu'un service d'endodontie.

AVIS :

Inscrire le numéro de la dent.

31111

       

pansement sédatif  

                 56,75

Endodontie sur dent primaire

4.2 La pulpotomie sur dent primaire se dit de l'ablation totale de la partie coronaire de l'endodonte et de son traitement subséquent.

AVIS :

Inscrire le numéro de dent

32211 

       

Pulpotomie sur dent primaire                                   

71,25

4.3 La pulpectomie sur dent primaire se dit de tout traitement de la partie coronaire et radiculaire de l'endodonte des dents primaires.

AVIS :

 Inscrire le numéro de dent.

32310    

   

Pulpectomie sur dent primaire                                

71,25

Endodontie sur dent permanente

AVIS :

Inscrire le numéro de dent 

4.4 La pulpotomie sur dent permanente sous anesthésie générale se dit de l'ablation totale de la partie coronaire de l'endodonte et de son traitement subséquent.

33150 
 

Pulpotomie sur dent permanente sous anesthésie générale

114,45

AVIS :

Inscrire :

- le numéro de professionnel de l'anesthésiologiste ou son prénom, son nom et sa profession dans la section Professionnel référant.
- l'établissement ou la clinique privée d'anesthésie générale dans la section
Lieu de dispensation.

Voir l' Annexe IV – Cliniques privées d'anesthésie générale du Guide de facturation – Rémunération à l'acte.


Voir la règle d'application 1.4.2.

4.5 Le traitement pour apexification (insertion de média dentinogénique en vue de la fermeture de l'apex) n'est payable qu'une seule fois.

33501 

         

Un canal                                                            

                                    294,00

33502

 

Deux canaux

377,00

33503 

 

Trois canaux

455,00

33504 

 

Quatre canaux et plus

537,00

Traitement de canal sur dent permanente avec pointe de gutta-percha ou tige d'argent.

4.6 La rémunération pour le traitement de canal d'une dent permanente avec pointe de gutta-percha ou tige d'argent comprend la rémunération pour :

1) la pulpectomie

2) la préparation biomécanique

3) le traitement chimiothérapeutique

4) l'obturation canalaire avec pointe de gutta-percha ou tige d'argent.

33001 

   

Un canal                                                              

                                    349,00

33002 

 

Deux canaux

498,00

33003 

 

Trois canaux

637,00

33004 

 

Quatre canaux et plus

843,00

4.7 Lorsqu'un traitement de canal en cours ne peut être terminé pour l'une des raisons suivantes, soit un déménagement, le décès de la personne assurée, l'abandon du traitement par la personne assurée ou le changement de dentiste, une demande de paiement doit être accompagnée d'une note explicative rédigée sur la demande de paiement.

33999

 

Traitement de canal partiel sur dent permanente        

                                   68,75

AVIS :

Indiquer le type de raison du traitement dentaire Raison de l'abandon d'un traitement de canal.
Spécifier la raison pour laquelle le traitement de canal n'a pu être terminé. 

4.8 Traitement d'urgence

39910

       

Ouverture d'urgence de la chambre pulpaire               

                                   62,50

CHIRURGIE

AVIS :

Lorsque le numéro de dent est requis, voir la règle d'application 1.5 pour la numérotation des dents ou l'Annexe II – Numérotation et noms des surfaces de dents du Guide de facturation – Rémunération à l'acte.

AVIS :

 

Pour les actes de chirurgie effectués sous anesthésie générale, utiliser l'élément de contexte Patient sous anesthésie générale. 

Inscrire :

- le numéro de professionnel de l'anesthésiologiste ou son prénom, son nom et sa profession dans la section Professionnel référant.
- l'établissement ou la clinique privée d'anesthésie générale dans la section Lieu de dispensation.

Voir l'Annexe IV – Cliniques privées d'anesthésie générale du Guide de facturation – Rémunération à l'acte.  

5.1 Abrogé.

5.2 La rémunération pour l'enlèvement de point(s) de suture, pour l'immobilisation d'une dent ébranlée par traumatisme (76939), pour la réimplantation d'une dent complètement exfoliée (76940) effectué par un chirurgien buccal et maxillo-facial autre que celui qui a suturé est comprise dans la rémunération de son examen.

5.3 Abrogé.

5.4 À moins qu'il n'en soit fait mention différente aux règles d'application du tarif, lorsqu'au cours d'une séance, plusieurs actes chirurgicaux sont posés pour une personne assurée par le même chirurgien buccal et maxillo-facial, ces actes sont rémunérés à raison de 100 % du tarif établi pour le premier acte ou pour l'acte le plus tarifé et de 50 % du tarif établi pour chacun des autres actes.

AVIS :

Utiliser l'élément de contexte Chirurgie secondaire pratiquée au cours d'une même séance qu'une chirurgie principale lorsque plusieurs actes chirurgicaux sont effectués au cours d'une même séance. L'indiquer pour les chirurgies secondaires seulement.  

Toutefois, cette règle ne s'applique pas aux actes suivants :

a) Ablation simple de dent;

b) Ablation simple de racine dentaire;

c) Prise greffons osseux ou graisseux;

d) Mise en place et ablation de distracteurs cranio-maxillo-faciaux;

e) Mise en place de prothèse alloplastique cranio-maxillo-faciale;

f) Mise en place et ablation de fixation inter-maxillaire ou d'attelle pré-prothétique.

5.5 Lorsqu'au cours d'une séance le chirurgien buccal et maxillo-facial répète un acte tarifé au centimètre, la rémunération pour ces actes est celle fixée pour le nombre de centimètres correspondant à la somme des centimètres effectués.

AVIS :

Cette règle d'application s'applique peu importe le site.

5.6 Si au cours d'une même hospitalisation, la personne assurée subit une nouvelle intervention par le même chirurgien buccal et maxillo-facial :

AVIS :

Inscrire  la date d'entrée au centre hospitalier.

a) la rémunération est fixée à 100 % du tarif établi si cette nouvelle intervention n'est pas reliée à la première intervention ou n'en résulte pas;

AVIS :

Utiliser l'élément de contexte Nouvelle intervention qui n'est pas reliée à la première ou n'en résulte pas lors d'une même hospitalisation, s'il y a lieu.  

b) la rémunération est fixée à 50 % du tarif établi si cette nouvelle intervention est reliée à la première ou en résulte sauf dans le cas d'alvéolite et de contrôle d'hémorragie.

AVIS :

Utiliser l'élément de contexte Nouvelle intervention qui est reliée à la première ou en résulte lors d'une même hospitalisation, s'il y a lieu.  

5.7   Dans le cas spécifique d'une réduction fermée suivie, au cours d'une même séance, d'une réduction ouverte pour une même fracture, seule la réduction ouverte est payable à 100 %. Toute autre combinaison d'actes impliquant une réduction fermée ou une réduction ouverte est assujettie à la règle d'application 5.4.

5.8   Lorsqu'en raison de la nature et de la complexité de l'intervention chirurgicale effectuée, le chirurgien buccal et maxillo-facial requiert l'assistance d'un autre chirurgien buccal et maxillo-facial ou d'un dentiste, la rémunération de ce dernier, résidents exceptés, eu égard aux actes pour lesquels sa présence a été requise est fixée à 25 % du tarif établi pour l'acte le mieux rémunéré et à 12,5 % du tarif établi pour les autres actes.

AVIS :

Utiliser l'élément de contexte Chirurgie secondaire pratiquée au cours d'une même séance qu'une chirurgie principale lorsque plusieurs actes chirurgicaux sont effectués au cours d'une même séance. L'indiquer pour les chirurgies secondaires seulement.

Il en est de même du chirurgien buccal et maxillo-facial qui assiste un médecin chirurgien dans le cadre d'une chirurgie de la tête et du cou (les chirurgies incidentes comprises); dans ce cas, le chirurgien buccal et maxillo-facial a droit à la rémunération prévue à l'alinéa précédent.

AVIS :

L'assistant-chirurgien buccal et maxillo-facial (rôle 4) doit s'assurer que sa facture comporte le même code de facturation (même nomenclature) que celle du chirurgien buccal et maxillo-facial principal.

Cependant, le chirurgien buccal et maxillo-facial qui assiste un médecin chirurgien doit utiliser un code de facturation de son entente correspondant au service rendu.

Forfait pour chirurgie complexe

5.8.1 Les cas de traumatologie, de reconstruction ou d'oncologie d'une durée anesthésique de six heures ou plus peuvent être rémunérés sous forme de forfait. Aucuns autres honoraires ne peuvent alors être réclamés par le chirurgien maxillo-facial à l'égard de ce patient dans la même journée. La majoration de soir et de nuit n'est pas applicable.

75994     

     

Durée anesthésique de 6 à 8 heures au total

                   1 894,00
75995 
 

Durée anesthésique de 8 à 10 heures au total

2 166,00

75996 
 

Durée anesthésique de 10 à 12 heures au total

2 707,00

75997 
 

Durée anesthésique de plus de 12 heures

3 519,00

AVIS :

Le numéro d'assurance maladie est requis pour facturer les forfaits pour chirurgie complexe. 

5.9 Si, à la suite d'une ablation de dent ou de racine, le chirurgien buccal et maxillo-facial procède au cours de la même séance à la correction de pointe osseuse ou de septum (alvéoloplastie), la rémunération pour cette correction est comprise dans la rémunération de l'ablation de dent ou de racine.

5.10 Lorsqu'une dent se brise au cours de son ablation et qu'il y a ablation de racine de cette dent au cours de la même séance, la rémunération pour l'ablation de cette racine est comprise dans la rémunération de l'ablation de la dent suivant la technique utilisée.

5.11 Lorsqu'au cours d'une même séance, il y a « ablation de dent ou de racine nécessitant comme étape préalable une exérèse de tissu osseux et par la suite point(s) de suture » au même site qu'une ablation de kyste ou de granulome ou au même site qu'une alvéolectomie ou une tubéroplastie, la rémunération pour l'ablation de dent ou de racine est fixée au tarif établi pour l'ablation simple de dent ou l'ablation simple de racine, selon le cas.

5.12 La rémunération pour l'ablation de dent primaire sans anesthésie est comprise dans la rémunération de l'acte principal.

 

 

ABLATION DE DENT

 

 

 

AVIS :

Voir la règle d'application 1.5 pour la numérotation des dents ou l'Annexe II – Numérotation et noms des surfaces de dents du Guide de facturation – Rémunération à l'acte.

Le numéro de la dent est obligatoire.

 
 
 

Ablation simple de dent

 
 
 

AVIS :

Le fait qu'une ablation simple exige des points de suture n'en fait pas une ablation complexe.

 
 
 
sous anesthésie locale ou régionale :
 

71101 

 
première dent

83,75

71111 

 
chaque dent additionnelle

58,75

 
 
sous anesthésie générale :
 

71401 

 
première dent

83,75

71411 

 
chaque dent additionnelle

58,75

 

AVIS :

 

 

 

 

Pour les codes de facturation 71401 et 71411, inscrire :

- le numéro de professionnel de l'anesthésiologiste ou son prénom, son nom et sa profession dans la section Professionnel référant;
- l'établissement ou la clinique privée d'anesthésie générale dans la section
Lieu de dispensation.

Voir l'Annexe IV – Cliniques privées d'anesthésie générale du Guide de facturation – Rémunération à l'acte.

 

 
 

Ablation complexe de dent (comprenant ablation du sac adamantin ou folliculaire si indiqué)

 

72100 

 
ablation de dent ayant fait éruption, nécessitant un lambeau et/ou une odontectomie

147,50

72210 

 
ablation de dent dont la surface occlusale est entièrement couverte par le tissu muqueux

 132,00

72220 

 
ablation de dent ayant fait éruption et nécessitant un lambeau, une exérèse de tissu osseux (ostectomie) et par la suite des points de suture, à l'exception des cas prévus ci-après

176,00

 
 

Ablation de dent dont la surface occlusale est couverte par le tissu osseux :

 

72230

 
entièrement couverte

253,00

 
 
partiellement couverte :
 

72250 

 
lorsque la dent est en position horizontale ou quasi horizontale

283,00

72260 

 
lorsque la dent adjacente empêchant l'éruption est conservée

283,00

 
 

ABLATION DE RACINE

 

 

 

AVIS :

Voir la règle d'application 1.5 pour la numérotation des dents ou l'Annexe II – Numérotation et noms des surfaces de dents du Guide de facturation – Rémunération à l'acte.

Le numéro de la dent est obligatoire

 

 
 

Ablation simple de racine dentaire (une ou plusieurs racines d'une même dent)

 
 
 
sous anesthésie locale ou régionale :
 

72300

 
première dent

73,75

72311 

 
chaque dent additionnelle

73,75

 
 
sous anesthésie générale :
 

72351 

 
première dent

73,75

72361 

 
chaque dent additionnelle

73,75

 

AVIS :

Pour les codes de facturation 72351 et 72361, inscrire :

- le numéro de professionnel de l'anesthésiologiste ou son prénom, son nom et sa profession dans la section Professionnel référant.
- l'établissement ou la clinique privée d'anesthésie générale dans la section
Lieu de dispensation.

Voir l'Annexe IV – Cliniques privées d'anesthésie générale du Guide de facturation – Rémunération à l'acte.

 

 
 

Ablation complexe de racine dentaire

 

72320 

 

ablation complexe de racine dentaire nécessitant comme étape préalable une exérèse de tissu osseux et par la suite point(s) de suture (une ou plusieurs racines d'une même dent)

147,50

 
 

Ablation d'un corps étranger de la cavité buccale ou du maxillaire incluant les substances alloplastiques (à l'exception de l'ablation d'attelle et d'implants dentaires)

 

75350 

 

dans le tissu osseux

116,05

--------

 

dans le tissu mou sans anesthésie (rémunération comprise dans le tarif de l'examen)

 

75360 

 

dans le tissu mou avec anesthésie

48,75

79301 

 

Ablation de dent, de fragment dentaire ou de corps étranger (v.g. kystes, polypes) par antrostomie

309,35

 
 

Exposition chirurgicale pour fins orthodontiques d'une dent dont la couronne est complètement ou partiellement recouverte par le tissu osseux

 

72412 

 

avec appareil de traction

480,00

72411 

 

sans appareil de traction

208,00

 
 

AVIS :

Inscrire le numéro de la dent.

 
 
 

Incision ou drainage d'un abcès

 

75100 

 

incision intra-orale d'un abcès au niveau alvéolaire ou palatin avec ou sans drain

48,50

75101 

 

incision intra-orale d'un abcès situé dans un espace anatomique majeur et mise en place d'un drain

202,00

75200 

 

incision extra-orale d'un abcès

202,00

75220 

 

drainage d'urgence d'un abcès parodontal

48,50

 
 

AVIS :

Inscrire le numéro de la dent.

 
 
 

Traitement des ostéites

 
 
 

Alvéolite (une ou plusieurs)

 
 
 
traitement par séance
 

79615 

 
sans anesthésie

28,25

79616 

 
avec anesthésie

53,50

 
 

Ostéomyélite

 
 
 
traitement non-chirurgical
 
 
 
(rémunération comprise dans celle de l'examen)
 
 
 
traitement chirurgical : séquestrectomie ou mise à plat (saucérisation)
 

75502 

 
3 cm et moins

189,70

75503 

 
plus de 3 cm à 4 cm

244,20

75504 

 
plus de 4 cm à 6 cm

320,00

75505 

 
plus de 6 cm à 9 cm

451,70

75506 

 
plus de 9 cm

531,05

 
 

AVIS :

S'applique peu importe le site.

Utiliser le code de facturation correspondant à la totalité des centimètres.

Voir la règle d'application 5.5.

 

Ablation et curetage de kyste ou de granulome intra-osseux nécessitant au préalable l'exérèse de tissu osseux et par la suite point(s) de suture

5.13 La rémunération pour l'excision d'une tumeur, d'un kyste ou d'un granulome effectuée par l'alvéole d'une dent ou d'un fragment dentaire dont l'ablation a été effectuée dans la même séance est comprise dans la rémunération de l'ablation de dent ou de fragment dentaire.

74421

 

1 cm et moins

219,25

74422 

 

plus de 1 cm à 2 cm

321,10

74423 

 

plus de 2 cm à 3 cm

423,20

74424 

 

plus de 3 cm à 4 cm

502,60

74425 

 

plus de 4 cm à 6 cm

618,65

74426 

 

plus de 6 cm à 9 cm

848,60

74427 

 

plus de 9 cm

1 020,50

74428

 

Marsupialisation d'un kyste intra-osseux et son suivi

178,50

74429 

 

Évacuation d'un hématome / sérome cervico-facial dans une séance subséquente à l'acte chirurgical (limité à 1 par séance dans le cas du suivi d'une reconstruction)

255,00

 
   

AVIS :

S'applique peu importe le site pour les codes de facturation 74421 à 74427.

Utiliser le code de facturation correspondant à la totalité des centimètres.

Voir la règle d'application 5.5.

 

Biopsie

5.14 La rémunération pour une biopsie reliée à un acte chirurgical et effectuée dans la même séance que cet acte chirurgical est comprise dans la rémunération de cet acte.

 
 

tissu osseux

 

04311

 
par ponction

30,95

04312

 
par incision

112,50

 
 

tissu mou

 

04301

 
par ponction

22,15

04302

 
par incision

34,50

04330

 

biopsie cervicale par voie externe

110,60

 
 

Ablation de tumeur

 
 
 

tissu mou

 

74101

 
1 cm et moins

161,25

74102

 
plus de 1 cm à 2 cm

241,70

74103

 
plus de 2 cm à 3 cm

346,00

74104

 
plus de 3 cm à 4 cm

444,55

74105

 
plus de 4 cm à 6 cm

583,05

74106

 
plus de 6 cm à 9 cm

822,60

74107 

 
plus de 9 cm

964,65

 
   

AVIS :

S'applique peu importe le site.

Utiliser le code de facturation correspondant à la totalité des centimètres.

Voir la règle d'application 5.5.

 
 
 

tissu osseux

 

74111 

 
1 cm et moins

241,70

74112 

 
plus de 1 cm à 2 cm

346,00

74113 

 
plus de 2 cm à 3 cm

444,55

74114 

 
plus de 3 cm à 4 cm

543,95

74115 

 
plus de 4 cm à 6 cm

686,25

74116 

 
plus de 6 cm à 9 cm

920,85

74117 

 
plus de 9 cm

1 090,30

 
 

AVIS :

S'applique peu importe le site.

Utiliser le code de facturation correspondant à la totalité des centimètres.

Voir la règle d'application 5.5.

 
 
 

Mandibulectomie

 
 
 

partielle

 

75531 

 
3 cm et moins

341,35

75532 

 
plus de 3 cm à 6 cm

385,15

75533 

 
plus de 6 cm à 9 cm

431,40

75534 

plus de 9 cm à 12 cm

465,90

75535 

 
plus de 12 cm à 15 cm

506,15

75536 

 
plus de 15 cm

553,50

75540 

 

totale

777,45

 
 

AVIS :

S'applique peu importe le site.

Utiliser le code de facturation correspondant à la totalité des centimètres.

Voir la règle d'application 5.5.

 
 
 

Maxillectomie

 
 
 

partielle

 

75551 

 

3 cm et moins

341,35

75552 

 
plus de 3 cm à 6 cm

378,05

75553 

 
plus de 6 cm à 9 cm

419,65

75554 

 
plus de 9 cm à 12 cm

465,90

75555 

 
plus de 12 cm à 15 cm

497,65

75556 

 
plus de 15 cm

543,95

75560 

 

totale

640,00

 
 

AVIS :

S'applique peu importe le site.

Utiliser le code de facturation correspondant à la totalité des centimètres.

Voir la règle d'application 5.5.

                 

 

Chirurgie préprothétique

5.15 La rémunération pour les différents services reliés à la chirurgie préprothétique à l'exception de la mise en place et l'ablation d'attelle(s) ne peut excéder la rémunération accordée pour l'abaissement total du plancher de la bouche.

Abaissement total du plancher de la bouche

5.16 L'abaissement total du plancher de la bouche comprend l'extension des replis muqueux, l'ablation du tissu hyperplasique, l'ablation des apophyses géni, de la crête mylohyoïdienne, la réinsertion du muscle mylohyoïdien, la transposition et la décompression neurale, le prélèvement et la mise en place du greffon.

Le chirurgien buccal et maxillo-facial n'a droit à la rémunération de l'abaissement total du plancher de la bouche en plus d'une séance qu'aux conditions suivantes :

     a) une ablation du tissu hyperplasique (minimum 3 cm) ou de la crête mylohyoïdienne a été effectuée lors de la première séance;

     b) lorsqu'il y a ablation du tissu hyperplasique (minimum 3 cm) ou de la crête mylohyoïdienne l'une ou l'autre ou les deux doivent être effectuées lors de la première séance;

     c) un délai d'au moins 45 jours doit intervenir entre la première séance et la séance subséquente;

 
 

AVIS :

Voir la règle d'application 5.15.

 

73202

 

une séance (avec greffe muqueuse)

915,10

73203 

une séance (avec greffe épidermique)

915,10

73204

 

plus d'une séance (avec greffe muqueuse)

1 026,55

73205

 

plus d'une séance (avec greffe épidermique)

1 026,55

 
 

Extension des replis muqueux

 

 

 

AVIS :

Voir la règle d'application 5.15.

 

 
 

avec greffe muqueuse

 

73421 

 
3 cm et moins

162,35

73422 

 
plus de 3 cm à 6 cm

253,75

73423

 
plus de 6 cm à 9 cm

324,65

73424

 
plus de 9 cm

437,45

 
 

AVIS :

S'applique peu importe le site.

Utiliser le code de facturation correspondant à la totalité des centimètres.

Voir la règle d'application 5.5.

 
 
 

avec greffe épidermique

 

73401 

 
3 cm et moins

139,90

73402

 
plus de 3 cm à 6 cm

220,35

73403 

 
plus de 6 cm à 9 cm

299,75

73404 

 
plus de 9 cm

402,95

 
 

AVIS :

S'applique peu importe le site.

Utiliser le code de facturation correspondant à la totalité des centimètres.

Voir la règle d'application 5.5.

 
 
 

avec épithélisation secondaire et réinsertion musculaire

 

73371

 

3 cm et moins

352,05

73372

 

plus de 3 cm à 6 cm

396,95

73373 

 

plus de 6 cm à 9 cm

465,90

73374 

 

plus de 9 cm

566,65

 
 

AVIS :

S'applique peu importe le site.

Utiliser le code de facturation correspondant à la totalité des centimètres.

Voir la règle d'application 5.5.

 
 
 

avec épithélisation secondaire sans réinsertion musculaire

 

73381 

 
3 cm et moins

92,00

73382

 
plus de 3 cm à 6 cm

139,90

73383 

 
plus de 6 cm à 9 cm

209,70

73384

 
plus de 9 cm

305,75

 
 

AVIS :

S'applique peu importe le site.

Utiliser le code de facturation correspondant à la totalité des centimètres.

Voir la règle d'application 5.5.

 

77505

 

ablation des apophyses géni

162,35

 
 

AVIS : Voir la règle d'application 5.15.

 

73130

 

ablation de la crête mylohyoïdienne (unilatérale)

199,00

 
 

AVIS : Voir la règle d'application 5.15.

 

73220

 

réinsertion du muscle mylohyoïdien (unilatérale)

254,85

 
 

AVIS : Voir la règle d'application 5.15.

            

Alvéolectomie et tubéroplastie

5.17 La rémunération pour l'alvéolectomie inclut la rémunération pour l'ablation de tissu osseux, l'alvéoloplastie et la correction des muqueuses.

Pour les fins de l'entente, l'alvéolectomie consiste en l'exérèse du procès alvéolaire, pour corriger la hauteur ou la largeur de la crête et obtenir ainsi une conformation normale.

L'alvéolectomie est rémunérée lorsqu'effectuée dans une séance différente ou dans un site différent d'une ablation de dent.

Elle peut toutefois être rémunérée lorsqu'effectuée dans la même séance et au même site qu'une ablation de dent lorsqu'il y a malformation osseuse nécessitant l'alvéolectomie; en ce cas, le chirurgien buccal et maxillo-facial doit conserver au dossier les documents adéquats pour en faire la démonstration.

Dans tous les cas d'alvéolectomie, le compte rendu opératoire doit accompagner la demande de paiement.

AVIS :

Malgré l'information qui précède, ne pas fournir le compte rendu opératoire, mais le conserver au dossier aux fins de références.

Une demande de rémunération pour une tubéroplastie ne peut s'appliquer en même temps qu'une demande de rémunération pour une alvéolectomie effectuée dans la même région.

 
 

Alvéolectomie

 

73021 

                       

1 cm et moins

39,40

73022 

 

plus de 1 cm à 3 cm

68,70

73023 

 

plus de 3 cm à 6 cm

111,40

73024

 

plus de 6 cm à 9 cm

173,00

73025 

 

plus de 9 cm à 12 cm

233,50

73026 

 

plus de 12 cm

299,75

 
 

AVIS :

S'applique peu importe le site.

Utiliser le code de facturation correspondant à la totalité des centimètres. Voir la règle d'application 5.5. 


Voir la règle d'application 5.15
 

 
 
 

Tubéroplastie (Unilatérale) (Reconstruction de la tubérosité)

 

73150 

 

réduction muqueuse

71,45

73158 

 

réduction fibreuse (comprenant la réduction muqueuse s'il y a lieu)

162,35

73159 

 

réduction osseuse (comprenant la réduction muqueuse et fibreuse s'il y a lieu)

 202,55

73160 

 

extension de la rétrotubérosité (comprenant l'ablation de l'extrémité de l'apophyse ptérygoïde ainsi que toute réduction muqueuse, fibreuse ou osseuse)

264,45

 

AVIS :

Voir la règle d'application 5.15.

 

Alvéoloplastie

5.18 La rémunération pour l'alvéoloplastie inclut la rémunération pour l'aplanissement de la crête alvéolaire (telles que pointes osseuses et irrégularités post-chirurgicales) et la correction des muqueuses.

Pour les fins de l'entente, l'alvéoloplastie consiste en l'aplanissement de la crête alvéolaire et la correction des muqueuses.

73001

 

1 cm et moins

45,75

73002 

 

plus de 1 cm à 3 cm

91,50

73003 

 

plus de 3 cm à 6 cm

152,00

73004 

 

plus de 6 cm à 9 cm

198,00

73005 

 

plus de 9 cm à 12 cm

244,50

73006 

 

plus de 12 cm

305,00

 
 

AVIS :

S'applique peu importe le site.

Utiliser le code de facturation correspondant à la totalité des centimètres.

Voir la règle d'application 5.5.

Voir la règle d'application 5.15.

 
 
 

Ablation de tissu hyperplasique (comprend l'incision des muqueuses, la dissection et l'ablation du tissu hyperplasique, le replacement et l'adaptation des muqueuses)

 

73171 

 

1 cm et moins

67,35

73172 

 

plus de 1 cm à 3 cm

100,20

73173 

 

plus de 3 cm à 6 cm

142,35

73174 

 

plus de 6 cm à 9 cm

200,40

73178 

 

plus de 9 cm à 12 cm

265,55

73176 

 

plus de 12 cm à 15 cm

333,15

73177 

 

plus de 15 cm

385,15

 
 

AVIS :

S'applique peu importe le site.

Utiliser le code de facturation correspondant à la totalité des centimètres.

Voir la règle d'application 5.5.

Voir la règle d'application 5.15.

 
 
 

Exérèse d'excès de muqueuse (ablation globale sans dissection)

 

73181 

 

1 cm et moins

15,90

73182 

 

plus de 1 cm à 3 cm

26,55

73183 

 

plus de 3 cm à 6 cm

40,80

73184 

 

plus de 6 cm à 9 cm

55,30

73187 

 

plus de 9 cm à 12 cm

78,30

73186 

 

plus de 12 cm

100,20

 
 

AVIS :

S'applique peu importe le site.

Utiliser le code de facturation correspondant à la totalité des centimètres.

Voir la règle d'application 5.5.

Voir la règle d'application 5.15.

 
 
 

Ablation de torus

 

73133 

 

maxillaire bilatéral

156,60

73134 

 

mandibulaire unilatéral

132,75

 

AVIS :

Voir la règle d'application 5.15.

 

 
 

Traitement des glandes salivaires

 

79101 

 

dilatation de canal (par séance)

59,95

 
 

sialolithotomie par voie buccale

 

79104 

 

tiers antérieur du canal

96,65

79105 

 
deux tiers postérieurs du canal

299,75

79110 

 

sialolithotomie par voie externe

318,90

 
 

ablation de glandes salivaires

 

79106 

 

sous-maxillaire

396,95

79107 

 

sub-linguale

299,75

79111 

 

parotidectomie totale ou partielle sans dissection du nerf facial

618,65

79112 

 

parotidectomie totale ou partielle avec dissection du nerf facial

920,85

79109 

 

exérèse de grenouillette

208,60

79108 

 

exérèse de mucocèle

82,10

79113 

 

reconstruction du canal salivaire

396,95

Fermeture de communication bucco-sinusale

5.19 La rémunération pour la fermeture de communication bucco-sinusale dans la même séance que l'antrostomie est comprise dans la rémunération de l'antrostomie.

79306 

 

dans la même séance que l'acte chirurgical qui a entraîné l'ouverture (par accollement ou glissement des muqueuses)

100,20

 
 

AVIS :

N'est pas soumis à la règle d'application 5.4.

 

79312 

 

dans une séance postérieure à l'acte chirurgical qui a entraîné la fistule

451,70

 
   

Frénectomie

 

--------

 

moins d'un an (rémunération incluse dans celle de l'examen)

 

77815

 

un an ou plus

168,00

Gingivectomie

5.20 La gingivectomie est rémunérée seulement dans le cas de gingivite hyperplasique résultant de l'absorption d'une substance médicamenteuse.

AVIS :

Indiquer le type de médicament consommé Médicament en lien avec la gingivite hyperplasique
Inscrire le médicament responsable de la pathologie.

 
 

Gingivectomie

 

42010

 

3 dents ou moins

165,00

42011

 

4 dents à 6 dents

255,00

42012

 

7 dents à 9 dents

420,00

42013

 

10 dents à 12 dents

511,00

42014

 

13 dents à 15 dents

766,00

42015

 

16 dents et plus

766,00

 
 

Operculectomie

 

72410

 

Operculectomie (incision et dégagement de la surface occlusale d'une dent en éruption)

 49,50

 
 

AVIS :

Inscrire le numéro de la dent.                                                                                                   

                         

Contrôle d'hémorragie

5.21 La rémunération du contrôle d'hémorragie per-opératoire est comprise dans la rémunération de l'acte chirurgical.

79405

 

par substance hémostatique et compression, par séance

74,00

79406

 

avec substance hémostatique et suture (comprenant l'exérèse de tissu osseux, si nécessaire) par séance

74,00

 
 

Réparation d'une lacération de tissu mou

 
 
   

intra-orale ou extra-orale

 

76950

 

1 cm et moins

32,85

76951

 

plus de 1 cm à 3 cm

54,20

76952

 

plus de 3 cm à 6 cm

93,90

76953

 

plus de 6 cm à 9 cm

138,50

76954

 

plus de 9 cm à 12 cm

186,40

76955

 

plus de 12 cm à 15 cm

231,60

76956

 

plus de 15 cm à 18 cm

277,05

76957

 

plus de 18 cm à 21 cm

323,55

76958

 

plus de 21 cm

340,00

 
 

AVIS :

S'applique peu importe le site.

Utiliser le code de facturation correspondant à la totalité des centimètres.

Voir la règle d'application 5.5.

 
 
 

réparation d'une lacération de part en part

 

76960

1 cm et moins

91,45

76961

 

plus de 1 cm à 3 cm

106,50

76962

 

plus de 3 cm à 6 cm

166,15

76963

 

plus de 6 cm à 9 cm

222,85

76964

 

plus de 9 cm à 12 cm

281,95

76965

 

plus de 12 cm à 15 cm

340,00

76966

 

plus de 15 cm à 18 cm

409,25

76967

 

plus de 18 cm à 21 cm

469,75

76968

 

plus de 21 cm

552,70

 
 

Intervention sur le trijumeau

 

79208

 

Avulsion complète du nerf dentaire inférieur

465,90

79203

 

Avulsion d'une branche du trijumeau

164,80

79204

 

Transposition et décompression neurale

277,30

79211

 

Alcoolisation d'une branche du trijumeau

106,50

79212

 

Infiltration d'une branche du trijumeau pour fins diagnostiques (une ou plusieurs non suivie(s) d'un acte chirurgical au même site ou le long d'un même trajet dans la même séance)

53,40

79257

 

Anastomose d'un nerf périphérique sous microscope (incluant la neurolyse et au besoin la greffe nerveuse et le prélèvement du greffon)

770,30

79259

 

Suture nerveuse (neurorraphie)

118,55

79402

 

Trachéotomie

218,15

79403

 

Intubation percutanée sous-mandibulaire

199,00

 
 

Fente palatine

 

77731

 

Fermeture du voile

306,00

77732

 

Fermeture du palais osseux en un (1) ou deux (2) temps, avec ou sans lambeau vomérien

459,00

77733

 

Rallongement complémentaire du palais par myoplastie intra-vélaire

331,50

77734

 

Lambeau pharyngé pour une cure d'incompétence vélo-pharyngée (pharyngoplastie)

306,00

77735

 

Cure fistule résiduelle palatine

306,00

77736

 

Reconstruction de la crête alvéolaire, avec ou sans correction de fistule palatine, pour une défectuosité du palais antérieur

510,00

 

Rhinoplastie primaire en présence d'une fente labiale

 

77738

 

unilatérale

382,50

77739

 

bilatérale

510,00

 

Rhinoplastie secondaire par voie ouverte ou endonasale

 

77741

 

post-traumatologie

357,00

77742

 

post-fente labiale

357,00

 
 

Cheiloplastie (reconstruction de la lèvre)

 

74224

 

Partielle

254,85

74226

 

Totale

489,45

77860

 

Glossectomie

108,95

Greffe osseuse

5.22 La rémunération pour la greffe dont le greffon est prélevé au site de l'ostéotomie est comprise dans la rémunération de l'ostéotomie.

La troisième (3e ) molaire (18-28-38-48) est non comptabilisée dans le décompte des centimètres de greffe.

La greffe osseuse n'est payable que dans les cas suivants :

     - cas de traumatisme;

     - cas d'atrophie généralisée ou localisée des maxillaires;

     - cas de reconstruction de difformité congénitale;

     - cas d'arthroplastie avec reconstruction condylienne accompagnée d'une partie de la branche montante;

     - cas de tumeurs ou de kystes de plus de 4 cm;

     - corticotomie.

La prise de greffon au site d'une ostéotomie ne donne pas ouverture au paiement d'honoraires.

La greffe au poinçon ou au tréphine ne donne pas ouverture au paiement d'honoraires.

AVIS :

Pour les codes de facturation 74445, 74452, 74454,74456 à 74459, indiquer la raison et le site receveur de la greffe osseuse.

Ces informations sont obligatoires. 

Le maximum de deux par maxillaire est applicable pour l'ensemble des greffes osseuses hétérogènes ou alloplastiques et autogènes. Dans les cas de greffes osseuses mixtes (autogéniques et allogéniques) au même site, seule la greffe la mieux rémunérée est payable.

74445 

 

   greffe osseuse hétérogène ou alloplastique, excluant la greffe osseuse simultanée à la pose d'implants au même site (maximum 2 par maxillaire en 2 sites receveurs espacés d'au moins 2 cm)

153,00

 
 

greffe osseuse autogène (maximum 2 par maxillaire en 2 sites receveurs espacés d'au moins 2 cm)

 

74452

 

entre 1 et 4 cm (excluant la greffe osseuse simultanée à la pose d'implants au même site)

580,35

74454 

 

plus de 4 cm

920,20

 
 

greffe autogène de reconstruction oro-faciale pour correction d'anomalies congénitales, oncologiques ou post-traumatiques (max de 2 par maxillaire : 1 majeure et 1 mineure)

 

74456 

 

entre 1 et 4 cm (excluant la greffe osseuse simultanée à la pose d'implants au même site)

580,35

74457 

 

plus de 4 cm

920,20

 
 

greffe autogène de reconstruction pour perte osseuse alvéolaire ou de pneumatisation sinusale au maxillaire supérieur ou à la mandibule (non simultanée à une ou plusieurs extractions dentaires) (max de 2 greffes par maxillaire : 1 majeure et 1 mineure)

 

74458 

 

entre 1 et 4 cm (excluant la greffe osseuse simultanée à la pose d'implants au même site)

580,35

74459 

 

plus de 4 cm

920,20

 
 

prise du greffon (un ou plusieurs)

 
 
 

(Les tarifs de la prise du greffon ne sont pas assujettis à la règle d'application 5.4).

 

74308 

 

Greffon prélevé au niveau intra-oral

82,60

                     

AVIS :

Pour le code de facturation 74308, indiquer le site de la prise du greffon intra-oral.
Le site est obligatoire.

 

 
 

Greffon prélevé au niveau extra-oral :

 

74309 

 

Crête iliaque postérieure

433,50

74310

 

Prélèvement costo-chondral

433,50

74311 

 

Crête iliaque antérieure

331,50

74312 

 

Prélèvement tibial

165,25

74313 

 

Prélèvement pariétal

165,25

74314

 

Greffon de tissu adipeux pour insertion en reconstruction articulaire

102,00

Réduction de fracture

5.23 La rémunération pour une réduction ouverte inclut la rémunération pour l'ostéo-synthèse.

 
 

Arcade zygomatique et/ou os malaire

 

76701

 

élévation simple trans-cutanée

344,90

77700

 

réduction fermée

344,90

76703

 

élévation par approche de Gillies

344,90

77701

 

réduction ouverte avec fixation interne 1 site

574,85

77702

 

réduction ouverte avec fixation interne 2 sites

673,40

77703

 

réduction ouverte avec fixation interne 3 sites

821,25

 

 

La rémunération pour une réduction de fracture de l'arcade zygomatique et de l'os malaire par voie sinusale comprend la rémunération de l'antrostomie nasale.

 
 
 

Nez

 
 
 

sans réduction (inclus dans l'examen ou la consultation)

 

76503

 

réduction simple

109,50

76504 

 

réduction multifragmentaire avec ou sans résection des sous-muqueuses

250,50

 
 

Maxillaire

 
 
 

Le Fort I (demi ou complet)

 

76310 

 

réduction fermée

196,55

76312 

                   

réduction ouverte

357,50

Le Fort II (demi ou complet)

76410

 

réduction fermée (unique ou multiple)

295,90

 
 

réduction ouverte

 

76420

 

unilatérale

503,70

76430

 

bilatérale

735,25

 
 

naso-orbitaire

 
 
 

réduction ouverte (comprend l'intervention sur les tissus palpébraux)

 

76511

 

unilatérale

503,70

76512

 

bilatérale

735,25

76513

 

réinsertion bilatérale des ligaments palpébraux dans une autre séance que la réduction de fracture

148,65

76411

 

Le Fort II fermé et Le Fort I fermé

295,90

76412

 

Le Fort II fermé et Le Fort I ouvert

503,70

 
 

Le Fort II ouvert et Le Fort I fermé

 

76413

 

unilatérale

503,70

76414

 

bilatérale

735,25

 
 

Le Fort II ouvert et Le Fort I ouvert

 

76421

 

unilatérale

683,80

76431

 

bilatérale

916,75

 
 

Le Fort III

 

76810

 

réduction fermée

517,65

 
 

réduction ouverte (rémunération incluse dans celle des réductions de fractures effectuées dans la même séance).

 

79050

 

Lambeau bicoronal

314,80

76551

 

Réduction de l'os frontal

535,15

76555

 

Oblitération du sinus frontal (incluant le prélèvement du matériel obturateur et le curetage de la muqueuse)

251,85

 
 

Mandibulaire

 

76210

 

réduction fermée (unique ou multiple)

382,70

 
 

réduction ouverte (unique ou multiple)

 
 
 

un site :

 

76221

 

approche intra-orale

686,25

76222

 

approche extra-orale

686,25

76223

 

approches intra et extra-orales

1 037,50

 
 

deux sites :

 

76231

 

approche intra-orale

914,30

76232

 

approche extra-orale

914,30

76233 

 

approches intra et extra-orales

1 373,90

 
 

trois sites et plus :

 

76241

 

approche intra-orale

 1 071,70

76242

 

approche extra-orale

1 071,70

76243

 

approches intra et extra-orales

1 605,50

76260

 

Condyle (réduction ouverte)

790,50

76245

 

Réduction ouverte de la fracture mandibulaire en anse de seau (bilatérale chez un édenté complet)

1 055,70

76250

                 

Forfait par site pour la réduction de la fracture mandibulaire avec perte de continuité ou dans un site édenté avec atrophie sévère (moins de 1 cm de hauteur verticale de la mandibule au site de la fracture)

306,00

 

 

Ce forfait est payable en sus des codes de réduction de fracture mandibulaire.

 

Orbite

5.25 La rémunération pour la réduction du plancher de l'orbite par voie sinusale dans la même séance qu'une réduction de l'os malaire ou de l'arcade zygomatique par voie sinusale est comprise dans la rémunération de la réduction de l'os malaire ou de l'arcade zygomatique par voie sinusale. La rémunération comprend la substance alloplastique.

 
 

Plancher                                                                                                                            

                                            

76520

 

par voie sinusale

503,70

76510

 

par voie externe

379,15

76530

 

avec plastie

562,80

 
 

Paroi latérale, supérieure ou médiane

 

76521

 

latérale

503,70

76522

 

médiane

503,70

76523

                 

supérieure

562,80

Os alvéolaire

5.26 La rémunération pour la réduction ouverte ou fermée d'une fracture alvéolaire comprend la rémunération pour le replacement des dents et leur immobilisation.

Exérèse chirurgicale d'un séquestre alvéolaire fracturé (incluant l'ablation des dents attachées au(x) séquestre(s), s'il y a lieu).

76911

 

3 cm et moins

43,00

76912

 

plus de 3 cm à 6 cm

57,75

76913

 

plus de 6 cm

69,00

 
  

AVIS :

S'applique peu importe le site.

Utiliser le code de facturation correspondant à la totalité des centimètres.

Voir la règle d'application 5.5.

      

76920

 

Réduction de fracture fermée avec arche incluant la mise en place et l'ablation d'attelle attachée aux dents

 110,30

76930

 

Réduction de fracture ouverte avec arche incluant la mise en place et l'ablation d'attelle attachée aux dents

221,75

76939 

 

Immobilisation d'une dent ébranlée par traumatisme (incluant la mise en place et l'ablation d'attelle)

 277,00

 
 

AVIS :

Inscrire le numéro de la dent.

 

76940

 

Réimplantation d'une dent complètement exfoliée (incluant la mise en place et l'ablation d'attelle)

 389,00

 
 

AVIS :

Inscrire le numéro de la dent.

 

Plaque de reconstruction mandibulaire et attelle osseuse

5.27 Lorsque dans la même séance opératoire et au même maxillaire il y a mise en place de plaque de reconstruction ou d'attelle pour une réduction de fracture et immobilisation de dents ébranlées par traumatisme, la rémunération pour l'immobilisation des dents ébranlées par traumatisme est comprise dans celle de la réduction de fracture.

5.28 La rémunération pour la mise en place de plus d'une plaque de reconstruction dans une même séance correspond à 100 % du tarif fixé pour la première plaque de reconstruction et à 50 % pour la ou les suivantes.

AVIS :

Lorsque plusieurs plaques sont mises en place au cours d'une même séance, indiquer les éléments de contexte :

- Mise en place de la première plaque de reconstruction pour la première plaque seulement;
-
Chirurgie secondaire pratiquée au cours d'une même séance qu'une chirurgie principale pour les plaques subséquentes.

L'ablation de plaque de reconstruction et d'attelle osseuse faite au cours d'une même séance chirurgicale que la mise en place est incluse dans le tarif de la chirurgie.

La mise en place d'attelle osseuse est incluse dans le tarif de la chirurgie, à moins d'une mention différente aux règles d'application.

 
 

mise en place d'une plaque de reconstruction

 

76154

 

3 à 6 cm

344,65

76156

 

plus de 6 cm

574,45

79989

 

Ablation d'attelle osseuse : broche, plaque ou vis nécessitant une approche chirurgicale (une ou plusieurs au même site) dans une séance autre que la mise en place

127,50

 

Fixation inter-maxillaire et attelle pré-prothétique

 

 

La mise en place et l'ablation d'une fixation inter-maxillaire incluant arches métalliques, vis ou suspensions squelettiques, ne donnent droit qu'à la facturation du 1er code de fixation inter-maxillaire au cours d'une même séance (maximum 1 payable par séance).

 

 

AVIS :

Les codes de facturation 79990, 79991 et 79992 ne sont pas assujettis à la règle d'application 5.4.

 

79990

 

Fixation inter-maxillaire par toute technique d'appareillage (incluant arches métalliques, vis ou suspensions squelettiques)

204,00

79991

Mise en place d'une attelle pré-prothétique (pour abaissement total du plancher buccal, vestibuloplastie ou ostéotomie pré-prothétique palatine)

204,00

79992

 

Ablation de la fixation inter-maxillaire ou de l'attelle pré-prothétique (incluant vis, suspensions, arches et fils métalliques) dans une séance autre que la mise en place (par site, maximum de 3 sites au maxillaire et 2 sites à la mandibule)

153,00

 

AVIS :

Indiquer le site d'ablation de fixation inter-maxillaire.

 

 

Traitement de l'articulation temporo-mandibulaire

 
 
 

Luxation

 

78115

 

réduction sans anesthésie de luxation de l'articulation temporo-mandibulaire

41,05

78125

 

réduction sous anesthésie de luxation de l'articulation temporo-mandibulaire

59,95

78200

 

Ménisectomie totale

362,70

78407

 

Condylectomie haute (résection de 5 mm et plus)

474,10

78300

 

Condylectomie radicale (résection au col)

711,20

78400

 

Arthroplastie temporo-mandibulaire incluant le replacement du ménisque et le remodelage du condyle

725,40

77160

 

Ablation de l'apophyse coronoïde

365,15

 
 

Infiltration de l'articulation temporo-mandibulaire

 

78600

 

médication intra-articulaire incluant la substance

71,15

78500

 

Arthrocentèse (incluant la médication anti-inflammatoire)

177,65

 
 

Arthroscopie

 

78401

 

arthroscopie diagnostique (lyse et lavage)

355,60

78410

 

arthroscopie thérapeutique (instrumentation motorisée, troisième porte d'entrée)

533,25

78520

 

Injection de toxine botulinique à des fins fonctionnelles (ATM) (maximum d'une (1) injection par muscle et de six (6) muscles par séance)

66,30

78521

 

Mise en place d'une prothèse de la fosse glénoïde (incluant la préparation de la surface réceptrice, l'ajustement des composantes prothétiques et les ostéotomies requises au niveau de la branche montante, et du col condylien, la condylectomie, la coronoïdectomie)

 

1 861,50

78522

 

Mise en place d'une prothèse condylienne (incluant la préparation de la surface réceptrice, l'ajustement des composantes prothétiques et les ostéotomies requises au niveau de la branche montante et du col condylien, la condylectomie, la coronoïdectomie)

1 861,50

78523

 

Cure d'ankylose (< 5 mm d'ouverture) de l'articulation temporo-mandibulaire (avec ou sans remplacement articulaire)

1 249,50

 

Ostéotomie

 
 
 

Le maximum payable est de 3 ostéotomies par maxillaire, y compris les ostéotomies inter-dentaires

 
 
 

Mandibulaire

 

77121

 

branche montante ou horizontale par voie intra ou extra-orale (unilatérale), incluant toutes formes de greffe osseuse, le cas échéant, mais excluant la prise du greffon

846,75

77451

 

segmentaire (unilatérale)

751,45

77422

 

segmentaire antérieur

751,45

77440

 

segmentaire préprothétique

494,10

 
 

Maxillaire

 

77310

 

Le Fort I (avec ou sans ostectomie), incluant toutes formes de greffe osseuse, le cas échéant, mais excluant la prise du greffon

 1 224,75

 
 

(cet acte compte pour 2 ostéotomies)

 

77411

 

segmentaire (unilatérale)

751,45

77412

 

segmentaire antérieur

751,45

77400

 

segmentaire préprothétique

784,55

77720

 

Turbinectomie totale (consiste en l'ablation complète du cornet inférieur)

151,65

77320

 

Le Fort II

C.S.

77325

 

Le Fort III

C.S.

77315

 

arcade zygomatique (traitement entier) (unilatérale)

399,40

77305

 

ostéotomie pyramide nasale (doit être faite de façon isolée et ne pas s'ajouter à un Le Fort)

1 129,45

 
 

Ostéotomie inter-dentaire :

 
 
 

Pour les fins de l'entente, l'ostéotomie inter-dentaire consiste dans une section totale de la structure osseuse pour obtenir une mobilité complète d'une dent :

 

77610

 

au maxillaire

227,50

77611

 

à la mandibule

227,50

 

Corticotomie

 
 
 

Pour les fins de l'entente, la corticotomie consiste dans l'incision du cortex inter-dentaire pour faciliter le déplacement d'une dent.

 

77601

 

Corticotomie avec assistance orthodontique (maximum de 12 par maxillaire et ne peut être combinée à une ostéotomie au cours de la même séance)

102,50

 
 

Repositionnement ou diminution de la symphyse mentonnière (comprenant la myotomie)

 

77452

 

repositionnement bilatéral

554,60

77453

            

diminution

416,10

PROTHÈSE ACRYLIQUE

AVIS :

Les prestataires d'une aide financière de dernier recours sont la seule clientèle admissible à recevoir des services assurés pour les prothèses acryliques. Ils doivent être admissibles depuis au moins 24 mois consécutif. Toutefois, en vertu du règlement de la sécurité du revenu et de l'article 36 du Règlement d'application de la Loi sur l'assurance maladie, les prestataires n'ont droit qu'à une prothèse complète ou partielle par maxillaire, par période de 8 ans.


De plus, le remplacement d'une prothèse complète ou partielle est permis en tout temps en cas de perte ou de bris irréparable, la rémunération permise est alors égale à la moitié du tarif prévu. Le remplacement est payable au tarif prévu lorsqu'il est dû à une chirurgie buccale.

 

6.1 La prothèse est rémunérée lorsqu'elle est mise en bouche.

AVIS :

Lorsque la personne assurée ne se présente pas pour la mise en bouche, vous devez utiliser les codes de facturation de la règle d'application 6.4.

6.2 La rémunération pour la prothèse comprend, suite à la mise en bouche, trois (3) visites de contrôle si jugé nécessaire.

6.3 La confection, le remplacement ou le regarnissage d'une prothèse dentaire sont rémunérés sur présentation par le prestataire, au chirurgien buccal et maxillo-facial, d'une autorisation à cet effet émise par le ministère de l'Emploi et de la Solidarité sociale.

 

A- CONFECTION

 

 

AVIS :

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Inscrire :
- la date  d'autorisation émise par le ministère du Travail, de l'Emploi et de la Solidarité sociale.
- la date de mise en bouche doit être inscrite comme date de service. Cette date doit être comprise dans la période de validité inscrite sur le carnet de réclamation du prestataire. 

S'il s'agit d'un remplacement en cas de bris ou perte irréparable, utiliser l'un des éléments de contexte suivants selon la situation :  

- Remplacement d'une prothèse pour perte ou bris;

- Remplacement des deux prothèses pour perte ou bris.

Les codes de facturation de la section
A - Confection servent autant à la facturation d'une prothèse initiale qu'au remplacement d'une prothèse dans un délai de 8 ans et plus, dans un délai inférieur à 8 ans pour bris ou perte irréparable ou d'une prothèse dont le coût n'a pas été assumé par le Ministère. 

 

 
 

Complète

 

51100

 

supérieure

717,00

51110

 

inférieure

924,00

51120 

 

supérieure et inférieure

1 275,00

 
 

Partielle

 

52240

 

supérieure avec ou sans crochets ou appuis

439,00

52250

 

inférieure avec ou sans crochets ou appuis

439,00

52260

 

supérieure et inférieure avec ou sans crochets ou appuis

797,00

 

B- REMPLACEMENT (suite à une chirurgie)

 

 

AVIS :

 

 

 

 

 

 

  

Un remplacement qui est dû à une chirurgie buccale, doit être fait sur ordonnance écrite d'un chirurgien dentiste ou d'un spécialiste en chirurgie buccale et maxillo-faciale
Inscrire :

- la date d'autorisation émise par le ministère du Travail, de l'Emploi et de la Solidarité sociale.
- la date de mise en bouche doit être inscrite comme date de service. Cette date doit être comprise dans la période de validité inscrite sur le carnet de réclamation du prestataire.

 

 
 

Complète

 

51101

 

supérieure

717,00

51111

 

inférieure

924,00

51121

 

supérieure et inférieure

1 275,00

 
 

Partielle

 

52241

 

supérieure avec ou sans crochets ou appuis

439,00

52251

 

inférieure avec ou sans crochets ou appuis

439,00

52261

 

supérieure et inférieure avec ou sans crochets ou appuis

797,00

 

C- REGARNISSAGE OU RÉPARATION

56100
 

Regarnissage supérieur (après trois mois)

223,00

56101

 

Regarnissage inférieur (après trois mois)

223,00

 

AVIS :

 

 

 

Inscrire la date d'autorisation émise par le ministère du Travail, de l'Emploi et de la Solidarité sociale.

Le regarnissage est payable trois mois après la date de la mise en bouche. Par la suite, le regarnissage est payable aux cinq ans, selon l'article 36 du Règlement d'application de la Loi sur l'assurance maladie.

 

55101

 

Réparation sans empreinte (supérieure)

99,50

55102

 

Réparation sans empreinte (inférieure)

99,50

55201

 

Réparation avec empreinte (supérieure)

133,50

55202

 

Réparation avec empreinte (inférieure)

133,50

 

D- AJOUT DE STRUCTURE À UNE PROTHÈSE PARTIELLE

55520

 

Maxillaire supérieur

133,50

55530

 

Maxillaire inférieur

133,50

 

AVIS :

 

L'ajout de structure se définit comme l'ajout d'une ou de plusieurs dents, d'un ou de plusieurs crochets ou d'un ou de plusieurs appuis.

 

6.4 La rémunération pour la prothèse fera l'objet d'une considération spéciale si la personne assurée abandonne le traitement.

AVIS :

Ne pas fournir les renseignements ou documents d'emblés, mais les conserver au dossier aux fins de référence ultérieure.

 
 

Complète

 

51102

 

supérieure

C.S.

51112

 

inférieure

C.S.

51122

 

supérieure et inférieure

C.S.

 
 

Partielle

 

52242

 

supérieure avec ou sans crochets ou appuis

C.S.

52252

 

inférieure avec ou sans crochets ou appuis

C.S.

52262

        

supérieure et inférieure avec ou sans crochets ou appuis

C.S.

 

7.1 ONCOLOGIE ET RECONSTRUCTION

 

 

Évidement cervical

 

71600

 

fonctionnel conservant les muscles, vaisseaux et nerfs

765,00

71601

 

total

612,00

71602

 

bilatéral, toutes techniques

1 020,00

71605

 

Réparation de la lèvre avec lambeau Abbé ou cross lip

573,75

 

Correction de cicatrices post traumatiques ou chirurgicales, une (1) ou plus, extra-orales/cutanées

 

71610

 

moins de 4 cm

76,50

71611

 

de 4 cm à 10 cm

229,50

71612

 

de 11 cm à 20 cm

306,00

71613

 

de 21 cm et plus

408,00

 

AVIS :

 

 

S'applique peu importe le site.

Utiliser le code de facturation correspondant à la totalité des centimètres.

Voir la règle d'application 5.5.

 

 

Dermabrasion post traumatique/fentes labiales

 

71620

 

inférieur à 25 cm2

82,95

71621

 

entre 25 cm2 et 50 cm2

110,55

71622

 

supérieur à 50 cm2

165,85

 

AVIS :

 

 

 

S'applique peu importe le site.

Utiliser le code de facturation correspondant à la totalité des centimètres carrés.

Voir la règle d'application 5.5.

 

71630

 

Greffe par transfert d'un lambeau pédiculé myocutané local

867,00

71631

 

Greffe par transfert d'un lambeau pédiculé régional (lambeau pectoral ou grand dorsal)

943,50

 

Greffe cutanée libre, région tête et cou (autre que l'abaissement total du plancher buccal)

 

71640

 

inférieur à 25 cm2

306,00

71641

 

entre 25 cm2 et 50 cm2

408,00

71642

 

supérieur à 50 cm2

510,00

 

AVIS :

 

 

S'applique peu importe le site.

Utiliser le code de facturation correspondant à la totalité des centimètres carrés.

Voir la règle d'application 5.5.

 

71650

 

Greffe par lambeau libre micro-anastomosé, incluant la prise du greffon

1 938,00

71655

 

Injection intra-lésionelle d'agent pharmacologique à des fins non cosmétiques (max. de 4 injections par séance)

39,15

 

AVIS :

Inscrire le nombre d'injections

 

 
 

Supplément aux forfaits de chirurgies complexes sous microscope

 

71660

 

Supplément pour microanastomose vasculaire

714,00

71661

 

Supplément pour microanastomose nerveuse

612,00

71670

 

Insertion de prothèse cranio-maxillo-faciale alloplastique implantée pour correction de défauts congénitaux, de développement ou post-traumatiques (non-articulaire) (maximum de 2 unités au tiers supérieur, de 2 unités au tiers moyen et de 2 unités à la mandibule)

382,50

 
 

Le tarif de la prothèse cranio-maxillo-faciale n'est pas assujetti à la règle d'application 5.4.

 
 
 

AVIS :

Utiliser l'élément de contexte Site différent si nécessaire.

 
 

Distracteur cranio-maxillo-facial

 
 

Appareil unilatéral

 

71680

 

mise en place

127,50

71681

 

retrait

280,50

 

Appareil bilatéral

 

71690

 

mise en place

178,50

71691

 

retrait

357,00

 

Les tarifs du distracteur cranio-maxillo-facial ne sont pas assujettis à la règle d'application 5.4 et ne sont pas applicables aux appareils d'expansion palatine.